Les pié­tons ont tou­jours peur de tra­ver­ser la rue

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - Amine.esseghir@ tc.tc

Des ci­toyens exigent de l’ar­ron­dis­se­ment Ahunt­sic- Car­tier­ville de nou­velles me­sures pour amé­lio­rer la sé­cu­ri­té des pié­tons. Pour­tant, entre 2013 et 2015, 104 me­sures d’apai­se­ment de la cir­cu­la­tion ont été mises de l’avant pour sé­cu­ri­ser les tra­verses pié­ton­nières.

L’ad­mi­nis­tra­tion Ga­gnier n’a l’in­ten­tion de réa­li­ser es­sen­tiel­le­ment que des saillies de trot­toirs cette an­née. Les rues concer­nées se­ront dé­ter­mi­nées avec la di­rec­tion des tra­vaux pu­blics.

«Les ac­tions pré­cises se­ront connues d’ici deux mois, as­sure Sté­phane Pa­pi­neau, agent tech­nique prin­ci­pal en cir­cu­la­tion à l’ar­ron­dis­se­ment. Mais toutes nos tra­verses pié­ton­nières sont sé­cu­ri­sées.»

Or, des ci­toyens conti­nuent de dé­po­ser des re­quêtes et des plaintes pour tra­ver­ser les rues sans dan­ger.

La der­nière pro­vient du co­mi­té de pa­rents de l’école Au Jar­din bleu, qui de­mande un mar­quage au sol et un feu de si­gna­li­sa­tion au coin des rues Gre­nier et Sau­vé Ouest.

«La ques­tion est à l’étude par nos ser­vices tech­niques», as­sure Lor­raine Pagé, conseillère du Sault-au-Ré­col­let, qui a pris en charge le dos­sier.

Elle in­dique avoir re­çu des do­léances si­mi­laires concer­nant la rue Prieur, près de l’école de la Vi­si­ta­tion.

L’in­ter­sec­tion de la rue Ber­ri et du bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa est quant à elle pro­blé­ma­tique pour Pierre La­cha­pelle, un ré­sident d’Ahunt­sic.

«Il fau­drait une sé­quence de lu­mière pour sé­cu­ri­ser le pas­sage des pié­tons, si­non c’est une guillo­tine», dit-il. Sa plainte a été re­je­tée par les ser­vices tech­niques, consi­dé­rant que les feux de cir­cu­la­tion sont conformes.

«Nous avons l’im­pres­sion d’être écou­tés po­li­ment, mais ce­la ne va pas plus loin, re­grette Phi­lippe Val­lée, pré­sident du Co­mi­té cir­cu­la­tion Car­tier­ville. Par exemple, nos de­mandes de saillies de trot­toirs sur la rue Fi­lion n’ont ja­mais été en­ten­dues.» Ce co­mi­té ci­toyen lutte contre la cir­cu­la­tion de tran­sit et ré­itère les mêmes re­ven­di­ca­tions d’an­née en an­née.

Pié­tons pri­vi­lé­giés?

Pour l’ad­mi­nis­tra­tion lo­cale, la sé­cu­ri­té des pié­tons est une prio­ri­té. Une po­li­tique a été pu­bliée en ce sens en 2013 et a va­lu à Ahunt­sicCar­tier­ville le prix des meilleures me­sures d’apai­se­ment de la cir­cu­la­tion du Grand Mon­tréal, re­mis par la Confé­rence ré­gio­nale des élus (CRÉ). Mar­quage des pas­sages pour pié­tons en jaune ou en blanc, ba­lises de ré­tré­cis­se­ment, dos d’âne sai­son­niers et per­ma­nents, une cen­taine de dis­po­si­tions les plus di­verses ont été uti­li­sées pour faire ré­duire la vi­tesse des vé­hi­cules.

«Beau­coup de re­quêtes dé­coulent du non­res­pect par les au­to­mo­bi­listes des me­sures ins­tal­lées», ob­serve M. Pa­pi­neau. De­vant une telle si­tua­tion, l’ad­mi­nis­tra­tion lo­cale n’a pas d’autres choix que d’aver­tir la po­lice.

Pour Gilles Cô­té, di­rec­teur du dé­ve­lop­pe­ment du ter­ri­toire, cer­taines pro­blé­ma­tiques sont connues de­puis long­temps, mais l’in­ter­ven­tion né­ces­site des ac­tions plus larges et une co­or­di­na­tion avec la ville-centre ou d’autres ins­tances. «Nous sa­vons que l’in­ter­sec­tion Lau­ren­tien- Gouin est dif­fi­cile, mais la so­lu­tion vien­dra avec le ré­amé­na­ge­ment de Lau­ren­tien et La­cha­pelle qui sui­vra la ré­fec­tion des égouts et aque­ducs sur ces deux ar­tères», ex­plique-t-il. Un pro­jet de près de 40 M$, qui se pour­sui­vra du­rant quatre ans au moins.

Il cite à ce pro­pos le cas de la rue Cha­ba­nel, qui a connu une ré­fec­tion to­tale en 2009 alors que les nom­breuses plaintes concer­nant la cir­cu­la­tion avaient don­né des maux de tête à l’ad­mi­nis­tra­tion lo­cale du­rant des an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.