MÉ­LA­NIE JO­LY VEUT RE­LAN­CER LE QUAR­TIER DE LA MODE

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - Amine.esseghir@ tc.tc

C’était la foule des grands jours au bu­reau de la dé­pu­tée fé­dé­rale d’Ahunt­sic-Car­tier­ville, Mé­la­nie Jo­ly sa­me­di. La mi­nistre du Pa­tri­moine ca­na­dien a inau­gu­ré ses nou­veaux lo­caux dans une tour de 11 étages de la rue Cha­ba­nel. Le choix de l’em­pla­ce­ment, où se trouvent quelques-uns des de­si­gners mont­réa­lais les plus en vue, dé­montre sa vo­lon­té de re­vi­ta­li­ser le quar­tier.

«C’est un sym­bole fort pour re­lan­cer le quar­tier de la mode», a af­fir­mé Mé­la­nie Jo­ly en en­tre­vue à TC Me­dia, entre deux poi­gnées de main.

La Li­bé­rale avait fait du dé­ve­lop­pe­ment du po­ten­tiel de Cha­ba­nel en un pôle éco­no­mique im­por­tant, un élé­ment cen­tral de sa cam­pagne. «Ce lieu est vrai­ment em­blé­ma­tique», a-t-elle dit, ajou­tant qu’elle avait long­temps cher­ché l’en­droit idéal pour me­ner à bien son man­dat.

Rap­pe­lons que lors de son as­ser­men­ta­tion, elle s’était as­su­rée d’y trou­ver tous ses vê­te­ments, dont une robe si­gnée Ma­rie Saint-Pierre.

Tran­si­tion

Mé­la­nie Jo­ly lo­geait de­puis son élec­tion, en oc­tobre, dans des bu­reaux pro­vi­soires, aus­si si­tués sur la rue Cha­ba­nel. Du­rant cette pé­riode, elle a pu ré­cu­pé­rer les dos­siers de la dé­pu­tée sor­tante, Ma­ria Mou­ra­ni.

«Il était im­por­tant de faire une bonne tran­si­tion et on l’a réus­si», sou­tient la li­bé­rale.

Pour les dos­siers de Car­tier­ville, ils pro­viennent du bu­reau de son col­lègue, Sté­phane Dion. Le dé­pu­té de Saint-Laurent et mi­nistre des Af­faires étran­gères, ve­nu d’ailleurs la fé­li­ci­ter pour ses nou­veaux bu­reaux, lui fe­ra part des en­jeux du sec­teur qui était de sa ju­ri­dic­tion avant le re­dé­cou­page de la carte élec­to­rale.

Ma­dame Jo­ly avance qu’Ahunt­sic-Car­tier­ville connaî­tra des in­ves­tis­se­ments im­por­tants sous le gou­ver­ne­ment li­bé­ral. «J’avais pro­mis 1000 nou­veaux lo­ge­ments so­ciaux, le bu­reau lo­cal suit le dos­sier no­tam­ment pour faire l’in­ven­taire de ce qui peut se faire», a-t-elle an­non­cé.

On ignore s’il s’agi­ra de construc­tions neuves ou de trans­for­ma­tions d’an­ciens im­meubles. Les coûts et les échéan­ciers n’ont pas été pré­ci­sés non plus.

Elle tra­vaille aus­si avec la So­cié­té d’his­toire d’Ahunt­sic-Car­tier­ville à ins­crire des en­droits, comme le vieux vil­lage du Sault-au-Ré­col­let, en tant que lieu his­to­rique na­tio­nal.

Af­fluence

Il fal­lait jouer du coude pour par­ler à la dé­pu­tée. Des cen­taines de per­sonnes se pres­saient jusque dans le cou­loir pour la fé­li­ci­ter ou lui re­mettre des de­mandes en main propre. «On s’at­ten­dait à ce suc­cès», avoue-t-elle.

La plu­part des vi­si­teurs étaient des ré­si­dents ou des re­pré­sen­tants d’or­ga­nismes com­mu­nau­taires de la cir­cons­crip­tion, qui ont si­gni­fié leurs at­tentes.

Mé­la­nie Jo­ly sou­tient que, mal­gré ses obli­ga­tions, elle ré­ser­ve­ra du temps pour ses élec­teurs.

«Je parle quo­ti­dien­ne­ment avec ma di­rec­trice de bu­reau, Vé­ro­nique Pa­pi­neau, et j’es­saie d’être pré­sente le plus sou­vent pos­sible», confie-t-elle, sans pour au­tant pré­ci­ser quelles journées de la se­maine elle consa­cre­ra à sa cir­cons­crip­tion.

Mme Jo­ly ga­ran­tit qu’elle main­tien­dra éga­le­ment un con­tact avec les élus lo­caux.

Des cen­taines de per­sonnes se sont dé­pla­cées pour l’inau­gu­ra­tion du bu­reau de cir­cons­crip­tion de Mé­la­nie Jo­ly, si­tué au 225, rue Cha­ba­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.