Un prêtre lance une col­lecte pour ai­der les ré­fu­giés haï­tiens

Courrier Bordeaux-Cartierville - - ACTUALITÉS - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

SO­LI­DA­RI­TÉ.L’ab­bé Jean-Louis Nvoug­bia de la pa­roisse de Notre-Dame-des-Anges, dans le sec­teur Car­tier­ville, ré­colte des meubles et des vê­te­ments don­nés par des membres de sa com­mu­nau­té pour re­dis­tri­buer ces dons à ceux qui ob­tiennent le sta­tut de ré­fu­giés.

«On ne peut pas lais­ser ces gens-là souf­frir. J’ai la mis­sion de veiller à leur bien-être et l’Église a le de­voir d’être pré­sente dans la souf­france», as­sure l’ab­bé Jean-Louis Nvoug­bia. De­puis l’ar­ri­vée des de­man­deurs d’asile haï­tiens à l’édi­fice des Soeurs de la Pro­vi­dence, le cu­ré de ce sec­teur de Bor­deaux-Car­tier­ville a mul­ti­plié les ac­tions pour faire en sorte que ces mi­grants se sentent ac­cueillis. Il est al­lé à leur ren­contre, les a in­vi­tés à la messe et vient de lan­cer une col­lecte de meubles et vê­te­ments pour ac­com­pa­gner l’ins­tal­la­tion de ceux qui ob­tiennent un sta­tut de ré­fu­giés. Dans son ho­mé­lie du di­manche 20 août don­née dans les trois églises de son quar­tier, Notre-Dame-des-Anges, Sain­teO­dile et Saint-Jo­seph-de-Bor­deaux, l’ab­bé JeanLouis a in­ci­té les 530 fi­dèles de son sec­teur à par­ti­ci­per à cette col­lecte.

«J’ai com­pa­ré la si­tua­tion du Qué­bec à celle de Jé­sus avec la Ca­na­néenne. Il a ai­dé cette femme qui n’avait pas les mêmes va­leurs que lui. Nous de­vons les ai­der et l’exer­cice est des deux cô­tés. Comme la Ca­na­néenne, les ré­fu­giés doivent per­sé­vé­rer pour s’in­té­grer», es­time le prêtre.

La pa­roisse avait l’ha­bi­tude de col­lec­ter des meubles aban­don­nés lors de dé­mé­na­ge­ments pour ai­der les nou­veaux ar­ri­vants, l’ab­bé JeanLouis Nvoug­bia a donc re­lan­cé ce pro­gramme pour l’adap­ter aux ré­fu­giés. Il a aus­si loué un ca­mion et a fait une pre­mière li­vrai­son jeu­di 24 août dans l’ap­par­te­ment d’Haï­tiens qui viennent d’ob­te­nir leur sta­tut et un chèque de l’aide so­ciale.

Si cer­tains membres de la com­mu­nau­té re­li­gieuse de l’ab­bé Jean-Louis montrent en­core de l’hos­ti­li­té face aux ré­fu­giés, la ma­jo­ri­té s’est en­ga­gée dans ce mou­ve­ment de so­li­da­ri­té.

«On ne peut pas res­ter in­sen­sible, on doit don­ner ce coup de pouce. Le Qué­bec a cet C’est le nombre de de­man­deurs d’asile que peut ac­cueillir pro­vi­soi­re­ment l’édi­fice des Soeurs de la Pro­vi­dence dans Ahunt­sicCar­tier­ville. L’ab­bé Jean-Louis les in­vite à la messe dans les trois églises de son sec­teur et les aide à s’ins­tal­ler dès qu’ils ob­tiennent leur chèque de l’aide so­ciale.

es­prit de so­li­da­ri­té et il ne faut pas avoir peur de l’autre. Si on s’at­tarde sur le né­ga­tif, on ne va pas avan­cer», pense Ghis­lain Ag­be­me­gna, un ré­sident de l’ar­ron­dis­se­ment qui ac­com­pagne le prêtre dans ses li­vrai­sons de meubles.

Jean-Louis Nvoug­bia sou­haite aus­si or­ga­ni­ser un ves­tiaire avec des vê­te­ments don­nés par les pa­rois­siens dans les lo­caux de l’Église No­treDame-des-Anges pour per­mettre aux ré­fu­giés de ve­nir se ser­vir. Pour en­cou­ra­ger leur in­té­gra­tion dans la com­mu­nau­té, il pré­pare une fête avec des ci­toyens de l’ar­ron­dis­se­ment d’ori­gine haï­tienne pour leur of­frir un sou­per ty­pique de leur pays.

«Je ne ré­gle­rai pas l’af­faire de tout le monde, mais j’es­saye au moins d’ai­der ceux qui sont sur mon ter­ri­toire», ex­plique l’ab­bé Jean-Louis.

Je suis mi­grant, je n’ai rien et j’avais be­soin d’aide. J’étais à l’Église di­manche, j’ai été bien ac­cueilli et tout ça est vrai­ment bien pour nous.»

Jean-Bap­tiste Le­lus est ar­ri­vé au Ca­na­da le 3 août der­nier

(Pho­to TC Media — Ni­co­las Ledain)

L’ab­bé Jean-Louis Nvoug­bia or­ga­nise une col­lecte de dons pour les ré­fu­giés dans sa com­mu­nau­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.