Un coyote at­taque un chien au parc Sainte-Odile

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ES­SE­GHIR amine.es­se­ghir@tc.tc

FAUNE. So­phie Thi­bault, une ré­si­dente de Car­tier­ville, a eu toute une frayeur le 1er oc­tobre, vers 20h, quand un coyote a at­ta­qué son chien près du parc Sainte-Odile, si­tué au sud du bou­le­vard Gouin dans le sec­teur Car­tier­ville.

«Je me pro­me­nais avec mon chi­hua­hua quand le coyote est ve­nu der­rière nous sour­noi­se­ment, ra­conte-t-elle en­core sous le choc. J’ai juste eu le temps de voir mon pe­tit tou­tou vo­ler en l’air avec ma laisse dans les mains. »

L’ani­mal de Mme Thi­beault est res­té plu­sieurs jours chez le vé­té­ri­naire et sa pro­prié­taire a dû payer une fac­ture de 4000 $ pour les soins.

La confron­ta­tion avec l’ani­mal sau­vage a du­ré plu­sieurs mi­nutes, Mme Thi­beault es­sayant de l’ef­frayer avec la laisse qu’elle uti­li­sait comme un fouet.

« Je vou­lais don­ner le temps à mon pe­tit chien de fuir. » Des voi­sins sont sor­tis l’ai­der en en­ten­dant ses cris.

C’est la pre­mière fois qu’on rapporte une ren­contre avec un coyote à Car­tier­ville de­puis le dé­but de l’été. Le parc Sainte-Odile est mi­toyen de l’école pri­maire du même nom.

VIVRE AVEC LES COYOTES

La pré­sence re­mar­quée de coyotes sur l’île de Mon­tréal en mi­lieu ur­bain a obli­gé la Ville de Mon­tréal à en­ga­ger une nou­velle fois un trap­peur.

« Cette si­tua­tion pose à la Ville un pro­blème de sé­cu­ri­té pu­blique », a in­di­qué Ma­rie Lafon­taine, bio­lo­giste, em­ployée par la di­rec­tion des grands parcs de la ville de Mon­tréal, ve­nue pré­sen­tée les ac­tions prises par Mon­tréal au conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 2 oc­tobre.

Le man­dat du nou­veau trap­peur a dé­bu­té le 3 oc­tobre. Un pre­mier spé­cia­liste avait été en­ga­gé entre le 4 et le 25 août pour cap­tu­rer les ani­maux en ville.

Douze coyotes avaient été at­tra­pés et sept d’entre eux avaient été re­lo­ca­li­sés dans la na­ture.

«Mal­gré ces cap­tures, des ci­toyens ont conti­nué d’ob­ser­ver ces ani­maux en mi­lieu ur­bain », a re­con­nu Mme Lafon­taine.

Tou­te­fois les in­ter­ven­tions n’ont été au­to­ri­sées que dans l’ar­ron­dis­se­ment Ville­ray-Saint-Mi­chel-Parc Ex­ten­sion.

Cette fois aus­si, le trap­peur tra­vaille­ra uni­que­ment au parc Fré­dé­ric-Back, les an­ciennes car­rières Mi­ron, près du centre en­vi­ron­ne­men­tal Saint-Mi­chel.

« Me­ner des ac­ti­vi­tés de trap­page dans d’autres parcs pu­blics ne se­rait pas sé­cu­ri­taire pour les ré­si­dents des en­vi­rons », a sou­li­gné la spé­cia­liste.

Elle a as­su­ré que des ac­ti­vi­tés d’in­for­ma­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion se pour­sui­vront à l’adresse des ci­toyens et pour gé­né­ra­li­ser les bonnes pra­tiques et as­su­rer une meilleure co­ha­bi­ta­tion avec les ani­maux sau­vages.

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.