Vivre avec moins de 20 000 $ an­nuel­le­ment

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ES­SE­GHIR amine.es­se­ghir@tc.tc

SO­CIAL. Sur les 134 245 ha­bi­tants d’Ahunt­sic-Car­tier­ville, 4% sont sans re­ve­nus et 35 % vivent avec moins de 20 000 $ par an. Une si­tua­tion re­le­vée par le re­cen­se­ment de la po­pu­la­tion de 2016.

Col­lecte pour le Ma­ga­sinPar­tage de Noël

Le SNAC tien­dra son 23eme Ma­ga­sinPar­tage de Noël du 14 au 19 dé­cembre au cours du­quel 405 fa­milles vien­dront se pro­cu­rer leurs den­rées des Fêtes. Les per­sonnes in­té­res­sées peuvent dé­po­ser des den­rées non pé­ris­sables dans les boîtes du SNAC ré­par­ties dans les écoles, gar­de­ries et com­merces du quar­tier.

Ces taux si­gni­fient que près de 20 000 per­sonnes sont dans le be­soin même si la ma­jo­ri­té d’entre eux tra­vaille.

« Nous le di­sons de­puis des an­nées, il y a de plus en plus de gens qui ont des re­ve­nus et qui ont re­cours au dé­pan­nage ali­men­taire », re­lève Do­nald Boisvert, directeur de la Cor­beille de Bordeaux-Car­tier­ville, or­ga­nisme d’aide ali­men­taire qui existe de­puis 30 ans.

Son or­ga­nisme four­ni une épi­ce­rie aux gens dans le be­soin de­puis 30 ans. Ac­tuel­le­ment, il des­sert 500 mé­nages.

« Ce n’est plus des gens qui vivent du bien-être so­cial, des ré­fu­giés ou des nou­veaux im­mi­grants mal pris qui nous sol­li­citent, mais ce sont sou­vent des gens qui ont un em­ploi», sou­tient-il.

S’il ob­serve un cer­tain rou­le­ment par rap­port aux fa­milles ins­crites, son or­ga­nisme ne manque pas de tra­vail pour au­tant.

«C’est tou­jours plein et quand une fa­mille dé­mé­nage ou qu’elle n’a plus be­soin de nos ser­vices, une autre la rem­place im­mé­dia­te­ment. »

Si l’aide existe, elle n’est pas in­fi­nie non plus et M. Boisvert craint qu’il ne puisse plus faire face à la de­mande dans quelque temps.

« Nous sommes au maxi­mum de nos ca­pa­ci­tés pour l’épi­ce­rie, c’est pour ce­la que nous es­sayons de dé­ve­lop­per d’autres moyens pour ai­der les gens comme la trans­for­ma­tion des ali­ments ou les jar­dins com­mu­nau­taires », dit-il.

Un autre or­ga­nisme d’Ahunt­sic-Car­tier­ville est confron­té à la pau­vre­té. Il s’agit du Ser­vice de nu­tri­tion et d’ac­tion com­mu­nau­taire, le SNAC.

Cet or­ga­nisme des­sert l’est de l’ar­ron­dis­se­ment. Il a vu sur ses listes 1186 foyers dif­fé­rents ins­crits pour le dé­pan­nage ali­men­taire entre avril 2016 et mars de cette an­née.

Un chiffre tou­jours en hausse d’an­née en an­née. En 2014, il avait ins­crit 904 fa­milles, l’an­née sui­vante 1042.

« Il est cer­tain que nous ne sommes pas loin de la sa­tu­ra­tion », aver­tit Chan­tal Com­tois, di­rec­trice du SNAC.

Par ailleurs, son or­ga­nisme est en­core plus sol­li­ci­té de­puis quelques mois avec l’ar­ri­vée massive de ré­fu­giés ve­nus des États-Unis.

« Avec nos moyens fi­nan­ciers mo­destes, nos es­paces li­mi­tés et nos bénévoles, bien­tôt nous ne pour­rons plus faire face à la de­mande, alerte Mme Com­tois. Ils nous faut de l’aide. »

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

(Ta­bleau : Sta­tis­tiques Ca­na­da)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.