Émi­lie Thuillier veut pré­ser­ver les lo­ge­ments lo­ca­tifs

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ES­SE­GHIR amine.es­se­ghir@tc.tc

HA­BI­TA­TION. Émi­lie Thuillier, la mai­resse d’Ahunt­sic-Car­tier­ville a in­di­qué qu’un nou­veau règlement se­ra bien­tôt en vi­gueur con­cer­nant la conver­sion des im­meubles en co­pro­prié­tés di­vi­sés.

L’an­nonce est in­ter­ve­nue lors de l’adop­tion par le conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 21 no­vembre d’une dé­ro­ga­tion à l’in­ter­dic­tion de conver­tir un im­meuble en co­pro­prié­té di­vise sur la rue Jeanne-Mance.

Cette au­to­ri­sa­tion per­met de scin­der ce bâ­ti­ment de quatre lo­ge­ments, tous oc­cu­pés par des lo­ca­taires, en quatre co­pro­prié­tés dis­tinctes. Les nou­velles uni­tés ain­si consti­tuées pour­ront être mises sur le mar­ché comme des lo­ge­ments in­dé­pen­dants.

«J’an­nonce ce chan­ge­ment de règlement et je de­mande à la po­pu­la­tion d’en prendre note», a dé­cla­ré Mme Thuillier.

As­su­ré­ment, cette dé­ci­sion de la nou­velle mai­resse marque le dé­but de l’ère Pro­jet Montréal à Ahunt­sic-Car­tier­ville. Elle a pour but de pré­ser­ver le parc de lo­ge­ments lo­ca­tifs.

«Ce­la fait plu­sieurs an­nées que j’ai de­man­dé à ce qu’on change ce règlement, mais ce­la a tou­jours été re­fu­sé par les autres élus», a confié Mme Thuillier.

Elle avait fait va­loir ce point de vue alors qu’elle était conseillère d’Ahunt­sic du­rant huit ans.

«Notre règlement est, avec ce­lui de Ville-Ma­rie, le moins sé­vère à Montréal», ob­serve-t-elle.

Les chan­ge­ments qu’elle veut ap­por­ter per­met­tront de pré­ser­ver les lo­ge­ments lo­ca­tifs, même si elle re­con­naît qu’il n’y a pas beau­coup de de­mandes de dé­ro­ga­tions pour les conver­sions de mul­ti­plexes en pro­prié­tés dis­tinctes.

«Il n’y a pas pé­ril en la de­meure, mais nous, nous plai­dons pour la mixi­té so­ciale, a-t-elle sou­li­gné. À chaque fois qu’un im­meuble est conver­ti, c’est moins de lo­ge­ments à louer pour les fa­milles.»

Le nou­veau règlement plus strict de­vrait être vo­té d’ici fé­vrier.

«Nous ne par­tons pas de zé­ro, as­sure-t-elle. On y a ré­flé­chi de­puis long­temps. C’est pour ce­la que, très ra­pi­de­ment, ces nou­velles dis­po­si­tions se­ront à l’ordre du jour du conseil d’ar­ron­dis­se­ment.»

La de­mande de dé­ro­ga­tion, à l’ordre du jour du der­nier conseil, a été adop­tée quant à elle. «Nous al­lons ana­ly­ser toutes les nou­velles de­mandes à la lu­mière du nou­veau règlement que nous al­lons adop­ter», a-t-elle aver­ti.

(Photo TC Me­dia – Achives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.