Frau­deur au nom d’un or­ga­nisme fan­tôme

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE -

CRI­MI­NA­LI­TÉ. Un homme di­sant tra­vailler pour l’As­so­cia­tion des aî­nés de Bordeaux-Car­tier­ville col­lec­te­rait des dons de 25 à 100 $. Il de­man­de­rait l’adresse, le code pour la porte d’en­trée et men­tionne qu’il se dé­place dans l’im­mé­diat pour ra­mas­ser l’ar­gent.

Quatre per­sonnes d’une même ré­si­dence ont été sol­li­ci­tées par té­lé­phone à 22 h a in­di­qué le Poste de quar­tier (PDQ)10 de Bordeaux-Car­tier­ville. Au­cun don, ni in­for­ma­tions n’ont été re­mis.

« Après vé­ri­fi­ca­tions au­près de la Table des Aî­nés de Bordeaux-Car­tier­ville ain­si que du Conseil lo­cal des in­ter­ve­nants com­mu­nau­taires(CLIC), il ap­pa­raît que cet or­ga­nisme n’existe pas sur le ter­ri­toire de Bordeaux-Car­tier­ville », a in­di­qué An­nie Prud­homme agent so­cio­com­mu­nau­taire au PDQ 10.

À l’ap­proche des Fêtes, le PDQ 10 at­tire l’at­ten­tion de la po­pu­la­tion, no­tam­ment les per­sonnes âgées face aux nom­breuses cam­pagnes de sol­li­ci­ta­tions.

«Vé­ri­fiez avant tout si l’or­ga­nisme existe et s’il est en cam­pagne de fi­nan­ce­ment, sou­ligne Mme Prud­homme. De plus, ne ja­mais don­ner d’in­for­ma­tions per­son­nelles. Nous in­vi­tons les gens qui ont re­çu un ap­pel de ce genre de com­mu­ni­quer avec votre poste de quar­tier. » (A.E.)

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Le frau­deur ap­pelle d’abord au té­lé­phone et de­mande l’adresse, le code pour la porte d’en­trée et men­tionne qu’il se dé­place dans l’im­mé­diat pour ra­mas­ser l’ar­gent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.