L’adop­tion du bac brun pas à la hau­teur des at­tentes

Courrier Bordeaux-Cartierville - - NEWS -

EN­VI­RON­NE­MENT. Les Mon­tréa­lais adoptent très tran­quille­ment le bac brun et les dis­pa­ri­tés sont fortes se­lon les ar­ron­dis­se­ments, ré­vèlent les don­nées ob­te­nues par Mé­tro Mé­dia. Dans Ahuns­tic-Car­tier­ville, c’est une moyenne de 84 kg de dé­chets ali­men­taires qui ont été ré­cu­pé­rés par porte en 2017, non loin der­rière Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grace (CDN-NDG) qui fi­gure en tête de liste avec 85 kg.

Ac­tuel­le­ment, en­vi­ron 80 % des 536000 adresses si­tuées dans des édi­fices de moins de neuf lo­ge­ments ont re­çu un bac brun de col­lecte des ré­si­dus de table. Au lieu d’être en­fouis au dé­po­toir, ces dé­chets sont ache­mi­nés dans des sites pour être com­pos­tés en vue d’en faire no­tam­ment de l’en­grais.

Mais, que donne la col­lecte sur le ter­rain? Se­lon les don­nées ob­te­nues en ver­tu de la Loi sur l’ac­cès à l’in­for­ma­tion, le taux de ma­tières ré­cu­pé­rées par bac brun est al­lé en aug­men­tant de­puis l’ap­pa­ri­tion de ce­lui-ci. De 52kg col­lec­tés par porte des­ser­vie en 2015, la Ville est pas­sé à 63kg en 2017.

Mal­gré l’amé­lio­ra­tion, les don­nées is­sues de la col­lecte du bac brun ne sont pas glo­rieuses si on s’at­tarde à dé­ter­mi­ner le taux de par­ti­ci­pa­tion des Mon­tréa­lais. En ef­fet, se­lon un do­cu­ment de Re­cyc-Qué­bec, le po­ten­tiel de ré­cu­pé­ra­tion dans un lo­ge­ment de type plex est de 167kg de ré­si­dus de table et de ma­tières com­pos­tables par an.

Avec 63kg de col­lec­tés par porte en 2017, c’est comme si seule­ment 38 % des mé­nages qui ont re­çu un bac brun par­ti­ci­paient plei­ne­ment à la col­lecte des ré­si­dus ali­men­taires. Même si Re­cyc-Qué­bec aver­tit que les com­pa­rai­sons entre villes sont boi­teuses, Toronto, qui a ins­tau­ré cette col­lecte 10 ans avant Mon­tréal, ra­masse 265kg de dé­chets pu­tres­cibles par mé­nage. Néan­moins, la Ville Reine ac­cepte les couches usa­gées et les vieilles li­tières, ce que Mon­tréal ne fait pas.

Si on s’en tient uni­que­ment aux dé­chets de table (comme à Mon­tréal), Toronto es­time en col­lec­ter an­nuel­le­ment 166kg par mé­nage. « Chan­ger des ha­bi­tudes peut prendre des an­nées. Nous avons fait des in­ves­tis­se­ments en pro­mo­tion, en édu­ca­tion et en de­si­gn des bacs. Ce­la a don­né de bons résultats dans les ré­si­dences uni­fa­mi­liales, mais nous ren­con­trons en­core des dif­fi­cul­tés avec le mul­ti-lo­ge­ments et nous sommes prêts à par­ta­ger notre ex­pé­rience avec Mon­tréal », confie Jim McKay, di­rec­teur du ser­vice de la ges­tion des dé­chets à la Ville de Toronto.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.