Pro­jet-pi­lote de trans­port mé­di­cal par hé­li­co­ptère

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ESSEGHIR amine.esseghir@tc.tc

SAN­TÉ L’hô­pi­tal du Sa­cré-Coeur de Mon­tréal, si­tué à Car­tier­ville, re­ce­vra les pa­tients trans­por­tés par hé­li­co­ptère en­voyés par six ins­tal­la­tions hos­pi­ta­lières des Lau­ren­tides, de La­nau­dière et de la Mau­ri­cie–Centre-du-Qué­bec. Cet éta­blis­se­ment de san­té a été dé­si­gné parce que c’est le seul à être do­té d’un hé­li­port et parce qu’il dis­pose d’un ser­vice de trau­ma­to­lo­gie de pointe.

Cette dé­ci­sion a été prise dans le cadre d’un pro­jet pi­lote de 18 mois de ser­vice de trans­port mé­di­cal par hé­li­co­ptère.

Le bud­get an­nuel est es­ti­mé à 3M$ qui in­cluent les coûts di­rects et in­di­rects ain­si que l’éva­lua­tion du pro­jet.

L’an­nonce du lan­ce­ment de ce ser­vice ex­pé­ri­men­tal a été faite le 22 juin par Gaë­tan Bar­rette, mi­nistre de la San­té en pré­sence de So­phie La­ro­chelle, vice-pré­si­dente exé­cu­tive d’Air­me­dic inc., l’en­tre­prise qui four­ni­ra les aé­ro­nefs.

Les pa­tients aé­ro­por­tés pro­vien­dront du Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux du Haut-Saint-Mau­rice et Hô­pi­tal du Centre-de-la Mau­ri­cie, du Centre hos­pi­ta­lier ré­gio­nal de La­nau­dière et de l’hô­pi­tal de Mont-Lau­rier, du Centre de ser­vices de Ri­vière-Rouge et de l’hô­pi­tal Lau­ren­tien.

Le CHU de Qué­bec de l’Uni­ver­si­té La­val as­su­re­ra pour sa part la ré­gu­la­tion mé­di­cale des de­mandes, four­ni­ra du per­son­nel mé­di­cal par l’en­tre­mise de son ser­vice Éva­cua­tions aé­ro­mé­di­cales du Qué­bec (EVAQ).

Cette dé­ci­sion in­ter­vient après qu’un mé­de­cin ait consta­té que le Qué­bec était très en re­tard concer­nant les éva­cua­tions hé­li­por­tées des ma­lades.

Les mé­dias avaient rap­por­té en avril que le Dr Da­vid Mul­der, chi­rur­gien émé­rite et mé­de­cin of­fi­ciel du Ca­na­dien de Mon­tréal du­rant 50 ans, avait adres­sé une lettre au mi­nistre de la San­té et pu­bliée dans La Presse si­gna­lant que le Qué­bec était la seule pro­vince au Ca­na­da qui n’avait pas un ser­vice am­bu­lan­cier hé­li­por­té in­té­gré au sys­tème de san­té.

Le Dr Mul­der sou­li­gnait que les jeunes ho­ckeyeurs des Bron­cos de Hum­boldt en Sas­kat­che­wan, vic­times d’un ac­ci­dent de la route, avaient été éva­cués par les hé­li­co­ptères du programme STARS pour le trans­port aé­ro­por­té des ma­lades, dé­ployé en Al­ber­ta, au Ma­ni­to­ba et en Sas­kat­che­wan.

« Avant de pro­cé­der au dé­ploie­ment d’un tel ser­vice, nous dé­si­rons nous as­su­rer de sa per­ti­nence et de son ef­fi­cience dans le contexte qué­bé­cois, par une éva­lua­tion des coûts gé­né­rés par chaque trans­port, en re­gard des résultats et de son ef­fi­ca­ci­té sur le plan cli­nique », a in­di­qué le Dr Bar­rette, à l’an­nonce du lan­ce­ment de ce pro­jet pi­lote.

Le mi­nis­tère de la San­té es­time qu’en­vi­ron 175 pa­tients par an se­ront trans­fé­rés par ce ser­vice.

Les pa­ra­mé­dics dé­plorent leur ex­clu­sion

Même si elle ac­cueille fa­vo­ra­ble­ment le pro­jet pi­lote de trans­port mé­di­cal hé­li­por­té, la Cor­po­ra­tion des Pa­ra­mé­dics du Qué­bec dé­plore que les com­pé­tences de ses membres n’aient pas été re­te­nues pour ce pro­jet pi­lote. Seuls les pro­fes­sion­nels de la san­té re­con­nus par la loi mon­te­ront à bord des aé­ro­nefs pour ac­com­pa­gner les bles­sés.

« Ailleurs au Ca­na­da, les trans­ports hé­li­por­tés font par­tie des opé­ra­tions quo­ti­diennes des soins de san­té. De plus, les pa­ra­mé­dics à bord de ces hé­li­co­ptères-am­bu­lances ont sui­vi une for­ma­tion de soins critiques afin d’of­frir plus d’actes mé­di­caux », a in­di­qué Pa­trick Du­fresne, président de la Cor­po­ra­tion des Pa­ra­mé­dics du Qué­bec, dans un com­mu­ni­qué.

(Photo gra­cieu­se­té – Air­me­dic)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.