DES CLASSES NEUVES

POUR LA REN­TRÉE

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ESSEGHIR amine.esseghir@tc.tc

La musique, les rires et l’ex­ci­ta­tion étaient pal­pables pour des mil­liers d’élèves et pro­fes­seurs d’Ahunt­sic-Car­tier­ville le jour du dé­but des classes. Plu­sieurs écoles ont bé­né­fi­cié de tra­vaux d’agran­dis­se­ment et de ré­no­va­tions afin d’ac­cueillir un nombre tou­jours gran­dis­sant d’en­fants.

ÉDU­CA­TION. La ren­trée des classes à Ahunt­sic-Car­tier­ville ne s’est pas faite sans pres­sion cette an­née. Des classes mo­du­laires ont été dé­ployées pour faire face à la de­mande.

« J’ai l’im­pres­sion qu’il y a eu en­core plus de pres­sion sur les écoles cette an­née, sou­ligne Chan­tal Jorg, com­mis­saire sco­laire d’Ahunt­sic-Car­tier­ville. Heu­reu­se­ment que les classes en pré­fa­bri­qué étaient prêtes à temps pour ac­cueillir tous les élèves. »

Ce sen­ti­ment de pres­sion sup­plé­men­taire est confir­mé par le nombre de jeunes en­fants des fa­milles de ré­fu­giés et de mi­grants ve­nus des États-Unis.

Ahunt­sic-Car­tier­ville fait par­tie des zones re­te­nues pour sco­la­ri­ser des ré­fu­giés, alors que la Com­mis­sion sco­laire de Mon­tréal (CSDM) manque de places dans l’ar­ron­dis­se­ment.

«Lors de la ren­trée de 2017, nous avons re­çu 946 en­fants, entre juin et août de cette an­née nous en avons ins­crit 1737, soit près du double », in­dique-t-elle.

Le nombre d’élèves dé­fi­ni­tifs ac­cueillis dans les écoles d’Ahunt­sic-Car­tier­ville se­ra connu dans les pro­chains jours.

La de­mande ac­crue en places dans les écoles a pu être ab­sor­bée grâce à des classes mo­du­laires pré­fa­bri­quées.

« Ce sont des salles qui sont plus aux normes que celles qui existent dans les an­ciennes écoles », re­lève Mme Jorg.

Au to­tal dix-neuf écoles pri­maires de la CSDM ont bé­né­fi­cié de ces classes mo­du­laires équi­pées avec du mo­bi­lier neuf.

Ces salles sont do­tées de ta­bleaux in­ter­ac­tifs de nou­velle gé­né­ra­tion ain­si que de l’air condi­tion­né. Dans quelques classes mo­du­laires, des tra­vaux de fi­ni­tion se­ront ter­mi­nés les soirs et les week-ends.

« Ces salles sont très utiles dans les écoles en tra­vaux et sur­tout dans les éta­blis­se­ments qui ne bé­né­fi­cient pas d’agran­dis­se­ments », ob­serve Mme Jorg. La du­rée de vie de ces classes est de 10 à 15 ans.

TOU­JOURS DES CHAN­TIERS

Alors que lors de la ren­trée sco­laire pré­cé­dente, on comp­tait huit construc­tions d‘écoles dans le sec­teur, des pro­jets ont été li­vrés. On at­tend des inau­gu­ra­tions cette an­née.

«Comme vous avez pu le consta­ter, en ce qui concerne l’école Fran­çois-de-La­val, nous n’avons pas at­ten­du la ren­trée pour y ac­cueillir les élèves. Aus­si­tôt que les tra­vaux à l’école ont été ter­mi­nés, au mois de mars, nous avons trans­fé­ré les élèves dans leurs nou­velles classes. Il n’en de­meure pas moins qu’il s’agit de leur pre­mière ren­trée of­fi­cielle dans cette nou­velle école », sou­ligne Alain Per­ron, res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions à la CSDM. Tou­te­fois quatre écoles sont en­core en chan­tier à Ahunt­sic-Car­tier­ville.

À Saint-Be­noit, on construit 6 classes et une salle d’ac­ti­vi­tés. À Ch­rist-Roi, c’est un agran­dis­se­ment avec 9 classes et un gym­nase simple. À Sainte-Odile, on vise 11 classes et un gym­nase simple. À Saint-Isaac-Jogues, ce sont 6 classes et une salle d’ac­ti­vi­tés qui sont en cours de réa­li­sa­tion.

« Il faut de toute fa­çon conti­nuer à construire des salles de classe », as­sure Mme Jorg.

(Pho­to : Cour­rier Ahunt­sic – Ar­chives)

Des mil­liers d’élèves étaient à leur pre­mier contact avec le sys­tème d’édu­ca­tion qué­bé­cois.

(Pho­to : Cour­rier Ahunt­sic – Ar­chives)

Chan­tal Jorg as­sure que la pres­sion sur les écoles d’Ahunt­sic-Car­tier­ville est en­core plus forte cette an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.