Par­levent se donne à l'hu­mour russe

Courrier Laval - - CULTURE - BE­NOIT LEBLANC be­noit.leblanc@tc.tc

THÉÂTRE. Après le Cher men­teur, de George Ber­nard Shaw, en 2011, les co­mé­diens Su­zanne Lan­cup et Jacques Mo­ley re­montent en­semble sur les planches pour of­frir Le ba­teau pour Li­païa, une douce co­mé­die si­gnée si­gnée Alexeï Ar­bu­zov.

À cette oc­ca­sion, le Théâtre Par­levent quit­te­ra La Gran­ge­rit pour la Mai­son des arts de La­val dans la pré­sen­ta­tion de cette pro­duc­tion les 31 oc­tobre et 1er no­vembre.

Au centre de l’ac­tion se trouve un sa­na­to­rium. Ro­dion y oc­cupe le poste de mé­de­cin­chef. L’homme a tra­ver­sé deux guerres et a per­du sa femme. Le vieux cé­li­ba­taire bour­ru voit son uni­vers bou­le­ver­sé le jour où une nou­velle cliente, Li­dia, dé­barque pour une cure de san­té.

An­cienne co­mé­dienne, celle- ci semble une femme très fri­vole. À tra­vers des aven­tures et pro­blèmes fa­mi­liaux, elle a, entre autres, tra­vaillé au sein d’un cirque.

«Entre eux va se dé­ve­lop­per un dia­logue et une joute de cache- cache, où cha­cun ne ra­conte pas tout, d’in­di­quer Jacques Mo­ley, fon­da­teur et di­rec­teur du Théâtre Par­levent qui pro­duit la pièce. Au dé­part, ils ne sont guère sur la même lon­gueur d’onde. Le mé­de­cin pense même la ren­voyer tel­le­ment elle sème la pa­gaille au sa­na­to­rium.»

S’AP­PRI­VOI­SER

Pen­dant qu’elle fi­nit par par­ler de son fils et son ma­ri, lui fi­ni­ra par ré­vé­ler plus de dé­tails sur les cir­cons­tances en­tou­rant la mort de son épouse.

«Ces deux per­sonnes, qui ne sont pas faites pour se ren­con­trer, vont re­nouer avec une joie de vivre et une cha­leur hu­maine qu’ils n’avaient pas vé­cue de­puis long­temps, ra­conte Jacques Mo­ley. Est- ce l’amour ou non? On reste vague là-des­sus mal­gré tout ce qu’on peut ima­gi­ner. Chose sûre: la cure ne dure que 21 jours.»

RE­TROU­VAILLES

Su­zanne Lan­cup et Jacques Mo­ley prennent plai­sir à tra­vailler cette oeuvre à deux per­son­nages.

Ce sont deux per­sonnes vieillis­santes qui ré­ap­prennent en­semble à vivre.»

« Nous y al­lons d’une mise en scène mu­tuelle, pré­cise M. Mo­ley. Su­zanne est une co­mé­dienne très vive qui com­prend son rôle aus­si­tôt ap­pris. Nous avons dé­ve­lop­pé une belle com­pli­ci­té entre nous.»

À la scé­no­gra­phie, Ri­chard Poi­rier a no­tam­ment pré­vu des pro­jec­tions qui ai­de­ront à voya­ger dans ce centre de san­té du Nord de

la Rus­sie.

(Pho­tos gra­cieu­se­té)

Su­zanne Lan­cup et Jacques Mo­ley en se­ront à leur se­cond duo sur scène.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.