«Uber est tou­jours illé­gal et le gou­ver­ne­ment doit an­nu­ler l’en­tente»

Courrier Laval - - LA UNE - SYL­VAIN LAMARRE syl­vain.lamarre@tc.tc

TRANS­PORT. La Cour su­pé­rieure du Qué­bec a re­fu­sé, le 20 sep­tembre, la de­mande d’in­jonc­tion for­mu­lée par le Front com­mun de l’in­dus­trie du taxi du Qué­bec. Elle vi­sait à in­ter­rompre le pro­jet pi­lote dé­ve­lop­pé par Uber et le gou­ver­ne­ment.

« Le juge a consi­dé­ré qu’il n’y avait pas de pro­jet pi­lote alors notre in­jonc­tionn’était­pas­va­lide»,men­tion­neGeor­gesTan­nous,pré­sident du Co­mi­té pro­vin­cial de dé­ve­lop­pe­ment et de concer­ta­tion de l’in­dus­trie du taxi (CPCDIT) et pré­sident de Co-Op Taxi La­val.

« Le juge a in­di­qué que ce n’était pas une ur­gence d’agir alors que de­puis l’en­trée en vi­gueur de l’en­tente avec Uber, nos chauf­feurs de taxi sont vic­times d’un im­por­tant pré­ju­dice, dé­plore-t-il.

DÉ­PÔT D’UNE AUTRE IN­JONC­TION

Le pré­sident de Co-Op Taxi La­val et l’in­dus­trie du taxi re­fusent de voir cette dé­ci­sion comme un re­vers. D’ailleurs, M. Tan­nous a af­fir­mé que les avo­cats ont dé­po­sé le 22 sep­tembre au pa­lais de jus­tice de Mon­tréal une nou­velle pro­cé­dure pour for­cer la mul­ti­na­tio­nale à ces­ser ses ac­ti­vi­tés.

« On nous a dit qu’il n’y a pas d’ur­gence de sus­pendre quelque chose qui n’existe pas, ça veut dire qu’il n’y a pas de pro­jet pi­lote. Une chose est cer­taine, le ser­vice Uber est illé­gal et le gou­ver­ne­ment ne fait rien », in­siste-t-il.

«C’est en­cou­ra­geant puisque le juge nous a de­man­dé de re­ve­nir dé­battre sur le fond dans trois mois », ajoute-t-il.

No­tons que la se­conde re­quête pour ten­ter de faire sus­pendre les ac­ti­vi­tés du trans­por­teur Uber n’a pu être en­ten­due comme pré­vu, le 22 sep­tembre, faute de juge pour en­tendre la cause. Le tout a été re­por­té le 26 sep­tembre.

PLU­SIEURS SAI­SIES

M. Tan­nous sou­ligne que de­puis le 8 sep­tembre, date d’en­trée en vi­gueur de la loi 100, le Bu­reau du taxi de Mon­tréal (BTM) a ef­fec­tué 34 sai­sies pour trans­port illé­gal.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Le Bu­reau du taxi de Mon­tréal (BTM) a pro­cé­dé à une tren­taine de sai­sies de vé­hi­cules pour trans­port illé­gal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.