«

Courrier Laval - - LA UNE -

« Nous éta­bli­rons des par­te­na­riats pour que les gens puissent ve­nir ap­pré­cier notre for­mule avant musique jazz pour­ront en­tendre Paul Ar­thur, et après les évé­ne­ments de la Place Bell », de pré­ci- Mi­chel Loi­selle, Bob Ric­ci and Friends et Snooks­ta ser l’Al­sa­cien dé­bar­qué au Qué­bec à l’âge de and the Gang­st. 22 ans, en 1957. «Sur­tout, nous ac­cueillons chaque se­maine Mi­chelle Swee­ney et le trio de Dawn Ty­ler Wat­son, deux chan­teuses gé­né­reuses, sou­ligne Mio­sa, res- Ces pro­chaines se­maines, les ama­teurs de pon­sable de la pro­gram­ma­tion du club si­tué

BIEN­TÔT EN SPECTACLE

bou­le­vard de l’Ave­nir, tout près de l ‘au­to­route 15. Au­tant Mi­chelle est une réelle di­va ani­mant son pu­blic sans re­lâche, au­tant Dawn Ty­ler livre un jazz plus clas­sique avec des ef­fets so­nores in­croyables dans la voix. »

Mio­sa avoue pro­gram­mer les per­for­mances se­lon le ta­lent et un concept ori­gi­nal.

PA­RI RÉUS­SI

« J’avais be­soin d’un der­nier dé­fi, lan­çait Georges Durst en 2014. J’ai tout mis là-de­dans, c’est mon apo­théose ! »

Sta­tues de marbre et ta­pis rouges à l’en­trée, le vi­si­teur dé­couvre en­core au­jourd’hui un bar bien gar­ni près d’un mur des cé­lé­bri­tés ayant dé­fi­lé au Biddle’s re­bap­ti­sé House of Jazz qu’il di­rige de­puis 46 ans, rue Ayl­mer, à Mon­tréal.

Georges Durst a re­créé les dif­fé­rents lieux qui lui ont ap­par­te­nu, pri­vi­lé­giant les can­dé­labres et ta­pis,ve­nus du Ritz Carl­ton, ain­si que les fau­teuils au cuir vert ou bour­gogne. Au se­cond étage, après une sé­rie de ban­quettes se trouvent le bar à vin et des sa­lons pri­vés dont l’un rap­pelle le res­tau­rant Tif­fa­ny ou­vert ja­dis sur Cres­cent.

En dé­cembre, l’en­droit de­vrait re­ce­voir la vi­site d’Oli­ver Jones qui an­non­ce­ra la fin de sa car­rière ac­tive et of­fri­ra une dé­di­cace ex­clu­sive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.