Le Par­ti La­val confirme 15 can­di­dats

Courrier Laval - - LA UNE - STÉPHANE ST-AMOUR ste­phane.st-amour@tc.tc

ÉLEC­TIONS. On connaît l’iden­ti­té de 15 des 21 can­di­dats qui bri­gue­ront les suf­frages sous la ban­nière de Par­ti La­val (PL) aux pro­chaines élec­tions mu­ni­ci­pales.

À la lu­mière des re­com­man­da­tions du co­mi­té élec­to­ral, ces can­di­da­tures ont été ap­prou­vées par le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la for­ma­tion po­li­tique, réuni le 22 mars.

Outre les élus sor­tants Pierre An­thian (La­val-des-Ra­pides) et Jean Cou­pal (Sou­ve­nir-La­belle) qui sol­li­ci­te­ront un re­nou­vel­le­ment de man­dat, les nou­veaux porte-cou­leurs du PL sont Fa­brice Ka­mion (Saint-Fran­çois), Fré­dé­ric Ber­trand (Ma­ri­got), Ch­ris­tine Mit­ton (Con­corde-Bois-de-Bou­logne), Gilles Bou­dreau (Vi­mont), Fa­bio In­ter­do­na­to (Saint-Bruno), Mi­chel Can­tin (Au­teuil), Ha­nane Nasr (Saint-Mar­tin), Liane Du­four (Sainte-Do­ro­thée), Fran­çois Pi­lon (La­val-Les-Îles), Gré­goire Ber­ge­ron (L’Orée-desBois), Nancy Ca­ba­na (Marc-Au­rèle-For­tin), Claude Larochelle (Fa­bre­ville) et An­dréanne Fio­la (Sainte-Rose).

Can­di­dat à la mai­rie et ac­tuel conseiller de Fa­bre­ville, le chef du par­ti, Mi­chel Trot­tier, sou­ligne «la qua­li­té et la di­ver­si­té des can­di­da­tures» an­non­cées.

« Les ci­toyens de La­val pour­ront comp­ter sur des can­di­dats très com­pé­tents, qui connaissent leur mi­lieu et qui sont réel­le­ment à l’écoute de leurs be­soins. Notre par­ti est com­po­sé de per­sonnes de tous les ho­ri­zons, la prio­ri­té est cen­trée sur le ci­toyen », a-t-il dé­cla­ré

Du nombre, An­dréanne Fio­la, la plus jeune can­di­date du par­ti, cé­lé­bre­ra ses 18 ans quelques jours seule­ment avant le dé­clen­che­ment de la pro­chaine cam­pagne.

Étu­diante au pro­gramme Monde et so­cié­tés du Col­lège Mont­mo­ren­cy, elle en­tend « re­don­ner vie à la po­li­tique mu­ni­ci­pale au­près des jeunes, ap­por­ter une vague de fraî­cheur et une nou­velle vi­sion des choses au­près du conseil de ville ».

PROXI­MI­TÉ

« Le gou­ver­ne­ment municipal est l’ins­tance de proxi­mi­té par ex­cel­lence, rap­pelle Mi­chel Trot­tier. De­puis trois ans, l’ad­mi­nis­tra­tion du maire Demers im­pose ses choix aux ci­toyens en aug­men­tant leur far­deau fis­cal sans of­frir de réelle amé­lio­ra­tion dans les quar­tiers. »

Le chef de PL place d’ailleurs le dé­ve­lop­pe­ment de la vie de quar­tier au coeur de son ac­tion po­li­tique en op­po­si­tion à l’ad­mi­nis­tra­tion ac­tuelle, dont il dé­nonce les mé­ga­pro­jets au centre-ville, tels le Com­plexe aqua­tique et la Grande bi­blio­thèque.

FIN MAI

Les six autres can­di­dats à être nom­més dans les dis­tricts Saint-Vincent-de-Paul, Val-des-Arbres, Du­ver­nay-Pont-Viau, Re­naud, Cho­me­dey et L’Abord-à-Plouffe se­ront, dit-on, confir­més d’ici le dé­voi­le­ment des grands axes de la cam­pagne du par­ti, pré­vu à la fin du mois de mai.

Le Par­ti La­val, qui « tient à re­mettre la consul­ta­tion ci­toyenne au coeur des choix po­li­tiques », est à ré­di­ger son pro­gramme, dont les en­ga­ge­ments se­ront connus au mois d’août.

(Pho­to Par­ti La­val)

Le chef de Par­ti La­val, Mi­chel Trot­tier, en­tou­ré de ses 15 pre­miers can­di­dats.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.