«

Courrier Laval - - LA UNE -

– Gra­cie­la Ma­teo, re­pré­sen­tante ré­gio­nale des Centres de femmes Mon­tréal-La­val

Pour Mme Dau­phin-John­son, les condi­tions de la Loi 25 s’ajoutent aux autres me­sures d’aus­té­ri­té qui de­meurent « une vio­lence éco­no­mique en­vers les femmes ».

« Ce n’est pas par manque de vo­lon­té que ces femmes ré­clament l’aide so­ciale, mais par manque de dis­po­ni­bi­li­té, alors qu’elles quittent un em­ploi pour s’oc­cu­per d’un proche ou à la suite d’har­cè­le­ment sexuel, pré­cise la La­val­loise Gra­cie­la Ma­teo, re­pré­sen­tante ré­gio­nale des Centres de femmes Mon­tréal-La­val. L’aide so­ciale n’est pas un choix, mais un droit. »

AUTRES AC­TIONS

Ce rassemblement s’ins­cri­vait dans le cadre de la Se­maine d’ac­tion des entres de femmes du Qué­bec contre l’aus­té­ri­té. Le jeu­di 27 avril, des femmes des Lau­ren­tides, de Saint-Jean-Port-Jo­li, Ga­ti­neau, Jo­liette, l’Es­trie et d’Ac­ton Vale em­boî­te­ront le pas.

Les mi­li­tantes de Sainte-Ju­lie ou­vri­ront le bal, le len­de­main, avant de se rendre à Qué­bec re­joindre le grand rassemblement na­tio­nal sur l’heure du dî­ner.

«Le gou­ver­ne­ment n’ima­gine pas l’im­pact sé­rieux de sa loi sur les femmes, par­ti­cu­liè­re­ment les plus dé­mu­nies, les im­mi­grantes, les mères mo­no­pa­ren­tales, d’af­fir­mer Gra­cie­la Ma­teo. L’aide so­ciale a été créée en 1969 pour évi­ter que les per­sonnes vul­né­rables ne tombent dans la mi­sère ! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.