Un pé­do­phile pré­fère res­ter in­car­cé­ré en­core 10 jours

Courrier Laval - - LA UNE - BE­NOIT LE­BLANC be­noit.le­blanc@tc.tc

JUS­TICE. Lors de son en­quête sur le cau­tion­ne­ment, un pé­do­phile de 23 ans sus­pec­té de ré­ci­dive a pré­fé­ré de­meu­rer der­rière les bar­reaux jus­qu’au mar­di 16 mai, af­fir­mant qu’il dis­po­se­ra alors d’une avo­cate pour le dé­fendre.

« Ce sont des ac­cu­sa­tions ex­trê­me­ment sé­rieuses, l’a pré­ve­nu le juge avant de de le ren­voyer au pé­ni­ten­cier de Saint-Jé­rôme. Je vous re­com­mande for­te­ment de faire ap­pel à un avo­cat. »

La Cou­ronne a aus­si fait sa­voir qu’elle s’op­po­sait à la re­mise en li­ber­té de l’homme dans les cir­cons­tances.

À cette étape-ci de l’en­quête, cet in­di­vi­du fait face à des ac­cu­sa­tions de bris de condi­tion lui in­ter­di­sant no­tam­ment d’avoir des contacts avec une personne âgée de moins de 16 ans, à moins de le faire sous su­per­vi­sion, de se trou­ver dans un parc pu­blic, près d’une école, gar­de­rie, un ter­rain de jeu, ain­si qu’une zone publique où l’on peut se bai­gner. Éga­le­ment, il n’au­rait pas res­pec­té l’in­ter­dic­tion d’uti­li­ser In­ter­net ou tout autre ré­seau nu­mé­rique, à moins de le faire en confor­mi­té avec les condi­tions lui ayant été im­po­sées par le tribunal.

AR­RES­TA­TION

Le sus­pect a été ar­rê­té sur les lieux de son tra­vail, dans la ma­ti­née du 3 mai, après qu’une fa­mille la­val­loise eut dé­po­sé une plainte, per­sua­dée que ce pé­do­phile s’en est pris à deux de ses en­fants.

L’homme se­rait dé­jà ins­crit au re­gistre na­tio­nal des dé­lin­quants sexuels pour des évé­ne­ments re­mon­tant à 2013, sur la Rive-Sud de Mon­tréal. Les gestes qui lui sont au­jourd’hui re­pro­chés se se­raient dé­rou­lés entre dé­cembre 2016 et le 2 mai der­nier, par­fois en pré­sence d’une fillette de 18 mois ou d’un gar­çon de 9 ans.

«C’est un sou­la­ge­ment de le voir res­ter en de­dans, de confier le père du pe­tit gar­çon et oncle de la fillette. J’es­père que la jus­tice va gar­der les yeux ou­verts et prendre très au sé­rieux ces ac­cu­sa­tions, comme l’a dit le juge. »

Le Di­rec­teur de la protection de la jeunesse et le Centre d’aide aux vic­times d’actes cri­mi­nels de La­val ont été ap­pro­chés pour sou­te­nir la fa­mille dans cette his­toire.

REN­CONTRE PAR IN­TER­NET

«De­puis sa pre­mière condam­na­tion, il est dé­mé­na­gé plu­sieurs fois pour fi­na­le­ment ar­ri­ver ici, à La­val, de conti­nuer le père. Il a con­nu ma belle-soeur sur Fa­ce­book. Ils ont vé­cu en­semble, no­tam­ment chez ma belle-mère. Ma nièce de 18 mois n’a plus été la même après, fai­sant plein de cau­che­mars. »

Deux dé­non­cia­tions ont donc été dé­po­sées pou­vant éven­tuel­le­ment me­ner à des ac­cu­sa­tions de gestes d’ordre sexuel, en plus de celles pour bris de condi­tion.

« Ma belle-mère au­rait été té­moin d’un geste com­plè­te­ment dé­pla­cé quand il au­rait po­sé son té­lé­phone cel­lu­laire sur le ren­fle­ment de son pé­nis pour en­suite de­man­der à ma nièce de ve­nir le cher­cher, de conti­nuer le père de fa­mille. Il s’of­frait tou­jours pour gar­der les en­fants ! »

IN­VES­TI­GA­TION FRUC­TUEUSE

Après la rup­ture entre la jeune femme et ce pé­do­phile, la fa­mille a ef­fec­tué des re­cherches sur In­ter­net et trou­vé ra­pi­de­ment des traces de son pas­sé de dé­lin­quant sexuel.

«Il au­rait éga­le­ment dû nous par­ler de ses an­té­cé­dents, ce qu’il n’a pas fait, men­tionne le père. Heu­reu­se­ment, les po­li­ciers ont été très gen­tils. Ils ont fait un tra­vail re­mar­quable. »

Le père s’in­quiète énor­mé­ment pour le sort d’autres en­fants, sa­chant que cet homme fré­quen­te­rait beau­coup d’amies fé­mi­nines, prin­ci­pa­le­ment des mères cé­li­ba­taires, via les ré­seaux so­ciaux.

« Com­ment pen­sez-vous que je me sens au­jourd’hui d’ajou­ter la grand-mère en ré­fé­rence aux an­té­cé­dents de l’ac­cu­sé. Ce sont mes pe­tits-en­fants et c’est moi qui l’ai fait en­trer chez nous. Ces gars-là ne de­vraient ja­mais sor­tir de pri­son. »

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

La fa­mille des en­fants, dont une fillette de 18 mois qui au­raient été vic­times des agis­se­ments d'un pé­do­phile re­con­nu, a dé­po­sé deux dé­non­cia­tions à la Po­lice de La­val.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.