Cons­truc­tion d’écoles en mi­lieu hu­mide

Deux autres de trop se­lon Guy Ga­rand

Courrier Laval - - LA UNE - SYLVAIN LAMARRE sylvain.lamarre@tc.tc

ENVIRONNEMENT. Le Cour­rier La­val a ap­pris que la Ville s’ap­prê­tait à ef­fec­tuer des tra­vaux vi­sant le rem­blai de deux mi­lieux hu­mides pour la cons­truc­tion de deux écoles sur l’ave­nue des Ter­rasses (coin de Plage Ve­nise), à Au­teuil, et sur le che­min du Sou­ve­nir dans le quar­tier Saint-Mar­tin.

Guy Ga­rand, di­rec­teur gé­né­ral du Conseil ré­gio­nal de l’environnement (CRE) de La­val, n’en re­vient tout sim­ple­ment pas. « Même si ce ne sont pas des mi­lieux hu­mides très im­por­tants, nous en avons tel­le­ment per­du au cours des der­nières an­nées que ce sont deux de trop. »

Il af­firme que la dis­pa­ri­tion de ces deux mi­lieux hu­mides au­ra une in­ci­dence im­por­tante sur la ges­tion des eaux.

CONSÉQUENCES GRAVES

M. Ga­rand n’a pas ca­ché que la dis­pa­ri­tion des ma­ré­cages, ma­rais et autres tour­bières sous le poids du dé­ve­lop­pe­ment ur­bain ont des conséquences graves.

«La des­truc­tion de ces mi­lieux hu­mides est un des six fac­teurs de l’am­pli­fi­ca­tion des inon­da­tions. Et on y a goû­té ré­cem­ment. On peut aus­si par­ler d’une baisse de la qua­li­té de l’eau, pro­li­fé­ra­tion d’es­pèces en­va­his­santes, etc. Ces mi­lieux sont comme des reins pour la na­ture. Ils filtrent et font of­fice de tam­pon. »

MANQUE DE TRANSPARENCE

M. Ga­rand trouve que la Ville manque trop sou­vent de transparence dans ce genre de dos­sier. Il de­mande d’ailleurs plus de col­la­bo­ra­tion et d’ou­ver­ture de la part de la mu­ni­ci­pa­li­té en ce qui concerne la perte de mi­lieux hu­mides, boi­sés, friches.

« Lors des consul­ta­tions pu­bliques, la Ville se dit trans­pa­rente, mais elle a en­core un grand pas à faire. La­val se dit Ur­baine de na­ture, mais ce n’est pas juste dans les mots, mais dans l’ac­tion, conser­va­tion, pro­tec­tion et mise en va­leur. »

UNE FORMALITÉ

Se­lon ses dires, le mi­nis­tère du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’Environnement et de la Lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques (MDDELCC) émet trop fa­ci­le­ment les cer­ti­fi­ca­tions d’au­to­ri­sa­tion pour la des­truc­tion de mi­lieux hu­mides.

« Le mi­nis­tère est de­ve­nu une ma­chine à au­to­ri­ser les tra­vaux. La com­pen­sa­tion de­vient beau­coup trop fa­cile », dé­plore-t-il.

Le di­rec­teur gé­né­ral du CRE croit que le mi­nis­tère ira de l’avant et ac­cor­de­ra la de­mande d’au­to­ri­sa­tion de rem­blai.

« Est-ce qu’on pour­rait construire ces deux écoles ailleurs ? Je pense que oui. »

RÉACTION DE LA VILLE

Na­dine Lus­sier, porte-pa­role de la Ville, sou­ligne que la Com­mis­sion sco­laire (CSDL) a fait des de­mandes de rem­blai des deux sites au mi­nis­tère (MDDELCC), même si le ter­rain ap­par­tient à la mu­ni­ci­pa­li­té.

« Se­lon notre Ser­vice de l’environnement, il s’agit de pe­tits mi­lieux hu­mides qui n’ont pas de lien hy­drau­lique avec un cours d’eau (ter­rain bas iso­lé qui ac­cu­mule de l’eau), men­tionne Mme Lus­sier. Dans des cas si­mi­laires, ha­bi­tuel­le­ment, le mi­nis­tère au­to­rise le rem­blai avec des me­sures de com­pen­sa­tion en rai­son de la faible va­leur éco­lo­gique des mi­lieux. »

Tou­jours se­lon la Ville, ces pro­jets res­pectent la ré­gle­men­ta­tion ap­pli­quée par le Ser­vice de l’environnement. Les Ser­vices de l’in­gé­nie­rie et de l’ur­ba­nisme n’ont au­cune ob­jec­tion à des tra­vaux de rem­blai sur les deux sites.

SE­LON LES RÈGLES

En­fin, Louise Lor­tie, pré­si­dente de la CSDL, at­tend tou­jours des ré­ponses du Mi­nis­tère concer­nant la cons­truc­tion des deux nou­velles écoles.

« Nous y al­lons se­lon les règles. Les tra­vaux mi­ni­mi­se­ront les im­pacts sur l’environnement. On a d’ailleurs dé­ci­dé de dé­pla­cer le bâ­ti­ment qui se­ra éri­gé dans le quar­tier Au­teuil, l’éloi­gnant d’un pe­tit ruis­seau. Ce­lui-ci se­ra pro­té­gé et il res­te­ra », as­sure-t-elle.

« En­core là, nous n’avons eu au­cune ré­ponse pour l’école sur le bou­le­vard du Sou­ve­nir. Au­rons-nous l’au­to­ri­sa­tion de la cons­truc­tion, on ne le sait tou­jours pas », ter­mine Louise Lor­tie.

(Pho­to TC Me­dia – Ma­rio Beau­re­gard)

Une école pour­rait voir le jour à Au­teuil sur l’ave­nue des Ter­rasses au coin de Plage Ve­nise.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.