150 000 sacs de sable et 100 tonnes de dé­chets

Courrier Laval - - LA UNE - KASSANDRA MARTEL ET STÉPHANE ST-AMOUR re­dac­tion­la­val@tc.tc

Ce sont donc plus de 450 per­sonnes qui ont pro­po­sé un coup de main pour cette Grande Cor­vée qui se te­nait la fin de se­maine du 20 et 21 mai.

Sa­me­di ma­tin, ces bé­né­voles ont été for­més, puis ré­par­tis sur les sept grandes zones les plus tou­chées.

« Cette cor­vée, c’est une se­maine de pré­pa­ra­tion, ex­plique M. De­mers. Il a fal­lu re­cru­ter, équi­per et en­ca­drer des bé­né­voles. On vou­lait qu’ils com­prennent bien leur mis­sion. Réu­nir 450 per­sonnes qui ne se connaissent pas et qui n’avaient ja­mais ef­fec­tué ce genre de tâche, ça ne s’im­pro­vise pas. »

Cette équipe a été gref­fée à celle des 279 cols bleus, 9 po­li­ciers, 30 pom­piers et 70 membres des Forces ar­mées ca­na­diennes.

« Je suis fière du tra­vail de mon équipe, as­sure le maire. Il y a une très belle col­la­bo­ra­tion. Je re­çois énor­mé­ment de com­pli­ments de ci­toyens pour le tra­vail ac­com­pli jus­qu’à pré­sent. »

Ce qui est une très bonne chose, se­lon lui, quand on re­garde le bi­lan des der­niers jours. Le ven­dre­di 19 mai en fin de jour­née, les 455 mai­sons que l’eau a in­fil­trées et les 92 tron­çons de rues inon­dés avaient été li­bé­rés de quelques cen­taines de tonnes de dé­bris. Plus de 20 conte­neurs avaient aus­si été dis­tri­bués.

« Pour le seul week-end, en plus des 150 000 sacs de sable qui ont été ré­cu­pé­rés, on a amas­sé plus de 100 tonnes de dé­chets et ma­té­riaux de cons­truc­tion de même que des branches et autres dé­bris qui avaient été lais­sés par la crue des eaux », in­dique Na­dine Lus­sier, chef de di­vi­sion re­la­tions avec les mé­dias à la Ville.

Ce grand net­toyage a mis à contri­bu­tion des équi­pe­ments lourds, dont 40 ca­mions de 10 roues, 40 trac­teurs char­geurs sur pneus et 15 brouettes mé­ca­niques.

UNE TÂCHE D’ENVERGURE

« En ar­ri­vant sur les lieux, on com­prend l’ou­vrage qu’il y a à faire, re­marque Mu­rielle Ther­rien, une la­val­loise du bou­le­vard Ar­thur-Sau­vé. On est une bonne gang. On a été bien en­ca­dré pour qu’on com­prenne notre tâche. En plus, notre maire est là, alors ça nous en­cou­rage. »

De­puis quelques jours, son conjoint et elle aident les ré­si­dents de la 24e rue, entre la ri­vière et la 25e ave­nue.

« On a plâ­tré, on a po­sé du tape sur les plan­chers, on a ra­mas­sé des dé­bris, ex­plique-t-elle. C’était nor­mal de ve­nir ai­der en fin de se­maine. J’avoue que le plus dur a été de se le­ver tôt ce ma­tin, mais main­te­nant qu’on y est, on res­te­ra jus­qu’à 16h. »

Pour Mu­rielle Ther­rien, il al­lait de soi pour un La­val­lois d’être au poste pour la Grande Cor­vée.

(Pho­tos TC Me­dia – Ma­rio Beau­re­gard)

Le maire Marc De­mers a te­nu à mettre la main à la pâte lors de la Grande Cor­vée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.