Qui as­su­me­ra les frais ju­ri­diques du maire De­mers?

Courrier Laval - - LA UNE -

JUS­TICE. La ques­tion, qui a été po­sée au maire Marc De­mers lors de son pro­cès te­nu le 17 no­vembre au pa­lais de jus­tice de La­val, de­meure en­tière.

«Je ne fe­rai au­cun com­men­taire, la cause étant ju­di­cia­ri­sée», s’est-il li­mi­té à dire à la pause du dî­ner.

Le Cour­rier La­val ten­tait de sa­voir si le Mou­ve­ment la­val­lois – Équipe Marc De­mers al­lait as­su­mer les ho­no­raires pro­fes­sion­nels liés à la dé­fense de son chef.

On se rap­pel­le­ra qu’en 2014, dans la fou­lée du pro­cès concer­nant l’éli­gi­bi­li­té du maire De­mers, la fac­ture avait été re­fi­lée aux contri­buables la­val­lois.

Se­lon le chef de l’op­po­si­tion of­fi­cielle, Mi­chel Trot­tier, les ho­no­raires s’éle­vaient à plus de 100 000 $.

Alors re­pré­sen­té par Me Joël Mer­cier, ce­lui-là même qui le dé­fend dans la pré­sente cause en lien avec le fi­nan­ce­ment po­li­tique, le maire Marc De­mers avait eu gain de cause, la Cour su­pé­rieure ayant re­je­té la re­quête en in­éli­gi­bi­li­té en dé­cembre 2014. Cinq mois plus tard, en mai 2015, la Cour d’ap­pel du Qué­bec avait main­te­nu le ju­ge­ment du tri­bu­nal de pre­mière ins­tance et re­con­fir­mé du coup sa lé­gi­ti­mi­té de maire élu. (S.ST-A.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.