Se faire vac­ci­ner pour res­ter loin de la grippe

Courrier Laval - - DÉCOUVREZ L’HARMONIE D’UN QUARTIER DE RETRAITÉS AU -

SAN­TÉ. La vac­ci­na­tion contre la grippe bat son plein de­puis le dé­but no­vembre sur le ter­ri­toire la­val­lois.

Les gens vi­sés par cette cam­pagne de san­té doivent prendre un ren­dez-vous à l’adresse mon­vac­cin.ca (sec­tion La­val). Ce site est simple, sé­cu­ri­taire, confi­den­tiel et ac­ces­sible en tout temps.

Cette pro­cé­dure offre à la po­pu­la­tion la pos­si­bi­li­té de choi­sir le lieu, la date et l’heure qui convient à la per­sonne. De plus, l’usa­ger peut ré­ser­ver son ren­dez-vous et ce­lui des membres de sa fa­mille en une étape seule­ment. Une fois la plage ho­raire ré­ser­vée, on n’a qu’à se pré­sen­ter à l’heure in­di­quée avec le nu­mé­ro de confir­ma­tion de son ren­dez­vous et sa carte d’as­su­rance ma­la­die afin de re­ce­voir son vac­cin sans at­tendre.

CLIEN­TÈLE VULNÉRABLE ET IMPACTS

Comme par les an­nées pas­sées, le vac­cin contre la grippe est of­fert gra­tui­te­ment aux per­sonnes à risque de com­pli­ca­tions ain­si qu’à celles qui peuvent leur trans­mettre le vi­rus.

Pen­sons par­ti­cu­liè­re­ment aux per­sonnes at­teintes d’une ma­la­die chro­nique comme le dia­bète, can­cer, une obé­si­té im­por­tante, ma­la­die du coeur, des pou­mons, du foie ou des reins; les femmes en­ceintes de 13 se­maines et plus et qui sont en bonne san­té; les per­sonnes âgées de 60 ans et plus, ain­si que les en­fants de 6 à 23 mois et leurs proches; puis fi­na­le­ment, les tra­vailleurs de la san­té.

Il est à no­ter que les ci­toyens en bonne san­té sou­hai­tant ré­duire leur risque d’at­tra­per la grippe peuvent être vac­ci­nés, et ce, à leurs frais.

«Bon nombre de gens ne savent pas qu’elles font par­tie des per­sonnes à risque de com­pli­ca­tions et que la vac­ci­na­tion est le moyen le plus ef­fi­cace pour évi­ter la grippe, ex­plique le doc­teur Jean-Pierre Tré­pa­nier, di­rec­teur de san­té pu­blique au Centre in­té­gré de san­té et de ser­vices so­ciaux de La­val. Ces gens ne pré­voient donc pas se faire vac­ci­ner, entre autres, parce qu’elles pensent à tort qu’il s’agit d’une in­fec­tion bé­nigne.»

Pour­tant, la grippe et ses com­pli­ca­tions en­traînent un nombre consi­dé­rable de consul­ta­tions mé­di­cales d’ur­gence ou sans ren­dez-vous chaque hi­ver, par­ti­cu­liè­re­ment du­rant la pé­riode des Fêtes, fait sa­voir M. Tré­pa­nier, en rap­pe­lant que la grippe cause des symp­tômes im­por­tants chez les per­sonnes qui en souffrent, soit la fièvre sou­daine, toux, fa­tigue ex­trême et l’ab­sence au tra­vail.

COORDONNÉES ET CONSEILS

Les per­sonnes ne pou­vant pas ré­ser­ver en ligne, peuvent té­lé­pho­ner, du lun­di au ven­dre­di, de 8h à 12h, et de 13h à 16h, aux nu­mé­ros sui­vants: CLSC de Sainte-Rose 450 963-6260; CLSC des Mille-Îles 450 661-5371; CLSC du Ma­ri­got 450 668-1803; CLSC de l’Ouest-de-l’Île 450 627-2530.

No­tons que de simples gestes quo­ti­diens peuvent ré­duire le risque de contrac­ter ou pro­pa­ger la grippe: se la­ver les mains sou­vent avec du sa­von et de l’eau ou uti­li­ser un dés­in­fec­tant pour les mains à base d’al­cool; tous­ser et éter­nuer dans un pa­pier mou­choir ou dans sa manche plu­tôt que dans ses mains; net­toyer et dés­in­fec­ter ré­gu­liè­re­ment les sur­faces comme les comp­toirs, les té­lé­phones et les cla­viers (le vi­rus peut sur­vivre sur les sur­faces jus­qu’à huit heures);

Les in­di­vi­dus ma­lades de­vraient li­mi­ter leurs contacts avec les gens vul­né­rables. Une per­sonne ayant des symp­tômes de la grippe et qui consulte dans un éta­blis­se­ment de san­té ou une cli­nique mé­di­cale de­vrait por­ter un masque et s’as­seoir dans la sec­tion ré­ser­vée à cet ef­fet. (B.L.)

(Pho­to 2M.Me­dia - Ar­chives)

Pour des ques­tions de san­té en lien avec la grippe et la vac­ci­na­tion, la po­pu­la­tion est in­vi­tée à joindre In­fo-San­té en com­po­sant le 811 ou à vi­si­ter le por­tail san­té mieuxêtre du gou­ver­ne­ment du Qué­bec à sante. gouv.qc.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.