Les pa­ra­mé­dics aug­mentent la pres­sion sur le mi­nistre Bar­rette

Courrier Laval - - LA UNE - BENOIT LEB­LANC benoit.leb­lanc@tc.tc

CONFLIT. Alors qu’une en­tente de prin­cipe avait été conclue en juillet, mais ju­gée in­com­plète no­tam­ment sur le ré­gime de re­traite, les quelque 1000 pa­ra­mé­dics d’Ur­gences-san­té à La­val et Montréal in­ten­si­fient la pres­sion sur le mi­nistre Gaé­tan Bar­rette qu’ils jugent in­ca­pable de fi­na­li­ser les né­go­cia­tions avec tous les in­ter­ve­nants du sec­teur, dont son Mi­nis­tère est le bailleur de fonds.

Le 21 no­vembre, le per­son­nel du sec­teur pré­hos­pi­ta­lier a blo­qué tous les ac­cès aux bu­reaux du mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux si­tués au 1075, che­min Sainte-Foy, à Qué­bec.

« Le mi­nistre Bar­rette bloque ac­tuel­le­ment les né­go­cia­tions, d’af­fir­mer Ré­jean Le­clerc, pré­sident du Syn­di­cat du pré­hos­pi­ta­lier – CSN. Notre en­tente est condi­tion­nelle à ce que les autres groupes du pré­hos­pi­ta­lier adhèrent au ré­gime de re­traite pro­po­sé. »

De­puis juillet, le MSSS et Gaé­tan Bar­rette lui-même ont de­man­dé des dé­lais sup­plé­men­taires pour s’en­tendre hors de La­val et Montréal. Le der­nier ul­ti­ma­tum pre­nait fin le 10 no­vembre

« Dans un to­tal manque d’élé­gance que j’ai

Nous avons vo­té un nou­veau man­dat de grève plus cor­sé qu’on va exer­cer in­ces­sam­ment. »

(Photo 2M.Me­dia - Archives)

Les pa­ra­mé­dics d’Ur­gences-san­té de la ré­gion sont en grève, avec main­tien des ser­vices es­sen­tiels, de­puis le 5 fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.