%

Courrier Laval - - LA UNE -

En as­sem­blée ex­tra­or­di­naire le 20 no­vembre, le maire Marc De­mers a dû s’ex­pli­quer au­près de deux ré­si­dentes de cette rue qui avaient eu vent de la chose.

«Du mo­ment qu’ils se conforment aux plans de construc­tion ap­prou­vés [par le Ser­vice de l’ur­ba­nisme], la Ville n’a plus d’as­sises ju­ri­diques pour em­pê­cher la construc­tion», a-t-il fait va­loir en par­lant des pro­prié­taires qui ont, de­puis, ap­por­tés les cor­rec­tifs né­ces­saires au bâ­ti­ment.

Quant à l’usage per­mis, il au­rait été clai­re­ment pré­ci­sé que le zo­nage per­met­tait la pré­sence d’un centre cultu­rel et non pas «une mos­quée», a in­di­qué le maire, tout en af­fir­mant qu’au­cun lieu de culte n’y se­ra to­lé­ré comme ce fut le cas de­puis 2001.

S’il de­vait en être au­tre­ment, «la Ville pren­drait des pro­cé­dures ju­di­ciaires avec la même vi­gueur que lors de l’ar­rêt des tra­vaux», a in­sis­té M. De­mers avant d’ajou­ter que l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale y exer­ce­ra «une vi­gie pour s’as­su­rer que ce n’est pas un lieu de culte».

RAP­PEL DES FAITS

Au prin­temps der­nier, la dé­li­vrance de per­mis de dé­mo­li­tion et de re­cons­truc­tion du Centre cultu­rel is­la­mique de La­val ser­vant no­tam­ment de lieu de prière avait sou­le­vé l’ire des ré­si­dents de la rue An­to­nio.

Ceux-ci, qui se plai­gnaient dé­jà d’un vaet-vient conti­nuel à toute heure du jour et de la nuit et d’un pro­blème ai­gu de sta­tion­ne­ment sur rue, étaient ca­tas­tro­phés d’ap­prendre que l’im­meuble en chan­tier se­rait deux fois et de­mie plus grand que le bâ­ti­ment ini­tial.

Cher­chant à désa­mor­cer la crise, un por­te­pa­role du Centre avait alors confié au Cour­rier La­val que, mise à part le ven­dre­di après-mi­di, l’aire de sta­tion­ne­ment du 1330, An­to­nio suf­fi­sait lar­ge­ment pour les cinq prières quo­ti­diennes, ce qui n’avait pas échap­pé à l’at­ten­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion De­mers.

(Photo 2M.Me­dia – Vincent Gra­ton)

Les tra­vaux de re­cons­truc­tion du Centre cultu­rel is­la­mique de La­val du 1330, rue An­to­nio, ont re­pris le 20 no­vembre.

À la séance du conseil du mois d’août où il était ques­tion des mo­tifs jus­ti­fiant l’ar­rêt des tra­vaux, le maire De­mers avait sou­li­gné que son ad­mi­nis­tra­tion ac­com­pa­gne­rait les pro­prié­taires dans le choix d’un en­droit plus ap­pro­prié pour ex­ploi­ter un lieu de culte, non pas sans rap­pe­ler que la de­mande de per­mis préa­la­ble­ment au­to­ri­sée par la Ville concer­nait la construc­tion d’un centre cultu­rel et communautaire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.