BLAGUES

Délire - - SPÉCIAL AMOUR -

Un gars au Club Mad

C’est un gars qui part en va­cances au Club Mad. Là, il se dit: «Su­per, je vais pou­voir me ta­per des femmes, plein de femmes». Un jour... Deux jours... RIEN. Mais, lors de ces jour­nées d’at­tente, il a re­mar­qué un G.O. (Gen­til Or­ga­ni­sa­teur) qui, chaque fois qu’il se dé­place, ameute un trou­peau de belles créa­tures. Il se dé­cide à al­ler le voir pour connaître son se­cret. - Comment fais-tu pour avoir tou­jours au­tant de

femmes au­tour de toi? - C’est simple! Le ma­tin, je me lève et je place une

pa­tate dans mon maillot, lui ex­plique-t-il. - Ah oui, j’ai com­pris, ré­pond le gars. Le len­de­main soir, le G.O. re­voit le va­can­cier et lui

de­mande comment s’est pas­sée sa jour­née: - Alors ça a mar­ché? - Ben non, j’com­prends pas! - Mais mon­sieur... C’est de­vant qu’il faut mettre

la pa­tate!

La femme et le garde-pêche

Un couple part en va­cances en ba­teau pour al­ler pê­cher. Le ma­ri adore pê­cher, mais la femme, elle, pré­fère la lec­ture. Pas spor­tive du tout. Un ma­tin, après plu­sieurs heures de pêche, le ma­ri dé­cide d’al­ler faire une pe­tite sieste... La femme prend alors les com­mandes du ba­teau mais, ne sa­chant pas trop ma­noeu­vrer, elle pré­fère l’ac­cos­ter à un en­droit et se met à lire tran­quille­ment. Peu après, un garde-pêche l’aborde et lui de­mande: - Puis-je sa­voir ce que vous faites ici, ma­dame? - Eh bien, je lis un livre, ça se voit non? - Vous êtes dans une zone où la pêche est in­ter­dite,

ma­dame. - Oui, et alors ? Je lis, je ne pêche pas... - Humm, mais vous avez le ma­té­riel, je vous mets donc

une amende pour pêche illi­cite. - Humm, d’ac­cord! Mais si vous faites ça, je vous ac­cuse

de viol! dit-elle, en co­lère. - Mais... mais, je ne vous ai même pas tou­chée!,

s’in­surge le garde-pêche. - C’est vrai, mais vous avez le ma­té­riel!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.