Trucs pour ame­ner une fille au lit

Délire - - SOMMAIRE -

Fais la rire. Ce­pen­dant évite les jokes de mo­noncs ou de boules. At­ten­tion: si la seule fois où tu la fais rire c’est quand tu en­lèves tes bo­bettes, il y a un pro­blème. Pré­tends pou­voir bien te dé­brouiller en cui­sine. Ou­blie le spa­gat’ ou les sand­wiches au jam­bon, uti­lise des termes ‘in’ pour l’im­pres­sion­ner comme na­va­rin, amé­lanche, gnu­dis, ga­nache, es­ca­bèche, etc. Tu ne sais pas ce que ça veut dire? Moi non plus. L’im­por­tant, ce sont ses yeux pé­tillants à l’idée qu’elle est en train de par­ler à un ap­pren­ti Ri­car­do. Sa­voir uti­li­ser ses mains. Un bon mas­sage du cou, par

exemple. Ça ne pa­raît peut-être pas, mais ça peut

être le fun de tou­cher à autre chose qu’une poi­trine. Mets une mu­sique d’am­biance qui fa­vo­rise les rap­pro­che­ments. C’est vrai que de la mu­sique ro­man­tique, ça peut être un sup­plice pour les oreilles, mais dis-toi que, dans le fond, la seule mu­sique qui compte

vrai­ment, ce sont les cris de jouis­sance que tu vas lui pro­vo­quer plus tard après l’avoir char­mée par

ton cô­té ro­man­ti­co-qué­taine. Tu veux la faire sup­plier de l’ame­ner dans ton lit? Dis-lui que tu as un al­bum de pho­tos de cha­tons dans ta chambre. Ja­mais elle ne ré­sis­te­ra.

Un uni­forme, ça fonc­tionne à tout coup. Ton cos­tume de Je­di

par contre, je ne ga­ge­rais pas

là-des­sus. Tu veux vrai­ment la faire cra­quer? Dis-lui que tu pré­fères re­gar­der des émis­sions de re­cettes ou de ré­no­va­tions, plu­tôt que le ho­ckey.

Com­mence par la base:

se sou­ve­nir de son nom.

Je le sais, ce n’est pas fa­cile, sur­tout quand c’est le deuxième cer­veau qui est en charge des

opé­ra­tions. Évite de l’ap­pe­ler Bé­bé, c’est TOI que tu veux qu’elle ap­pelle,

pas la DPJ.

Évite de van­ter tes ex­ploits sexuels. Vas-y

plus en sub­ti­li­té. Ton der­nier livre de che­vet?

Cin­quan­te­nuan­cesde

cho­se­bine, mais ce n’était pas as­sez ex­pli­cite à ton goût. Ou le Ka­ma­su­tra?

Tu t’en sers pour les pré­li­mi­naires, voyons! Sa­voir em­bras­ser, c’est un art. Vou­loir tou­cher ses amyg­dales avec ta langue, c’est un gâ­chis.

Lui of­frir de l’al­cool? C’est out. Lui of­frir un verre d’eau à la menthe avec es­sence de concombre, ça c’est in. Et c’est dé­gueu­lasse, mais c’est un sa­cri­fice à faire.

Tu sais jouer d’un ins­tru­ment de mu­sique, pré­fé­ra­ble­ment la gui­tare? Que faire si tu ne sais pas en jouer? Très simple: prends

une gui­tare dans tes mains, com­mence à grat­ter les cordes dou­ce­ment, puis sois sou­dain pris par l’émo­tion. Ra­conte que ça te rap­pelle un dou­lou­reux sou­ve­nir

du pas­sé... Elle va te sau­ter des­sus avant que tu ne ter­mines

ton his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.