Ça sent le prin­temps quand

Délire - - SOMMAIRE -

… un de tes cré­tins de voi­sins sort de­hors en shorts, même s’il reste en­core de la neige. Mais at­ten­tion, s’il voit son ombre, il pour­rait être ef­frayé, ce qui an­non­ce­rait cinq autres se­maines d’hi­ver.

… on re­trouve des ob­jets per­dus qui étaient ca­chés sous le ta­pis blanc du­rant l’hi­ver… et quelques ani­maux do­mes­tiques aus­si.

… des ban­lieu­sards sortent leurs vi­danges quelques jours à l’avance, pour es­sayer de vous les re­fi­ler dans une vente de ga­rage.

… les oi­seaux ga­zouillent al­lè­gre­ment et les dou­che­bags sacrent parce que ces mêmes oi­seaux n’ar­rêtent pas de dé­fé­quer sur le ca­pot de leurs voi­tures fraî­che­ment ci­rées.

… Joël Le­gendre se sort le pa­quet dans le parc. A-t-on dé­jà ou­blié?

… la faune hu­maine est en rut et re­de­vient plus ac­tive sur Tin­der.

… les pre­mières Fe­men de la sai­son se ma­ni­festent.

… le la­pin de Pâques com­mence à dis­tri­buer les cônes orange.

… tu peux man­ger un re­pas com­plet trem­pé dans le si­rop d’érable sans te sen­tir cou­pable. Faut bien res­pec­ter les tra­di­tions.

… les au­to­mo­bi­listes peuvent en­fin se re­mettre à en­gueu­ler les cy­clistes.

… les crottes de chien et de sans-abri lais­sées der­rière ap­pa­raissent grâce à la ma­gie de la nou­velle sai­son.

… on perd deux heures. Une pour le pas­sage de l’heure avan­cée, l’autre parce qu’il faut ajus­ter tous les ap­pa­reils qui ont un ch­ris­tie d’ca­dran.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.