Elle veut dire...

Délire - - SOMMAIRE -

Je me laisse pous­ser les ongles parce que je ne suis pas cer­taine de ce qui va pous­ser dans le jar­din.

Ser­vez-vous autre chose que des plats faits avec des ani­maux morts ici?

Pour la di­ges­tion des autres parce que je fais chier tout le monde avec ça.

Une pou­tine au porc ef­fi­lo­ché, un fro­mage ba­con ou un spa­gatt au smo­ked-meat par­fois, ça fait la job. Mais ne le dis pas à mon chum.

Y manque juste du goût pis ce se­rait in­croyable!

Moi non plus je ne sais pas trop c’est quoi, mais c’est fou com­ment ça im­pres­sionne dans une conver­sa­tion!

Une chance qu’il me reste en­core l’al­cool.

Pour­quoi me pri­ve­rais-je de man­ger des ali­ments sans «t» comme des

chips dans de la mayon­naise?

Tu n’as qu’à ache­ter des pro­duits avec le mot SOYA de­dans et tu

es en af­faire.

J’ai beau­coup d’ima­gi­na­tion seule de­vant ma soupe aux lé­gumes ré­chauf­fée au four mi­cro-ondes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.