Une abon­dance de ran­ge­ments

Decorhomme - - Inspiration - PAR YAN­NICK LECLERC

Les pro­prié­taires d’un du­plex ty­pique du quar­tier Ro­se­mont-Pe­tite-Pa­trie dé­si­raient agran­dir et ré­amé­na­ger leur es­pace de vie sans tou­te­fois aug­men­ter le vo­lume exis­tant. Le pre­mier ré­flexe fut de pro­po­ser de re­prendre l’étage du haut et de conver­tir le du­plex en cot­tage. Ce fai­sant, les pro­prié­taires per­daient les re­ve­nus lo­ca­tifs des­ti­nés à rem­bour­ser les tra­vaux. La so­lu­tion a été de re­prendre seule­ment une par­tie de l’ap­par­te­ment loué. L’étage su­pé­rieur a donc été di­vi­sé en deux par­ties, l’une pour l’ap­par­te­ment à louer, l’autre pour les pro­prié­taires.

Au rez-de-chaus­sée, le nou­vel amé­na­ge­ment s’oriente sur un axe vi­suel lon­gi­tu­di­nal. Les per­cées vi­suelles per­mettent de pro­lon­ger les es­paces vers l'ex­té­rieur et ain­si d'an­crer l’es­pace de vie au pay­sage de la cour et de la rue. L’es­pace di­vi­sé en deux sur la lon­gueur per­met de créer un es­pace de vie libre, ou­vert et lar­ge­ment éclai­ré et de construire trois précieuses boites de bois lo­geant deux chambres et une salle de bain. L’es­pace in­té­rieur crée ain­si des « pa­liers d’in­ti­mi­té », et mo­dule proxi­mi­tés et dis­tances, ouvertures et fer­me­tures, par­tages et re­traites.

Une abon­dance de ran­ge­ments per­met de li­bé­rer les sur­faces et d’of­frir des lieux épu­rés. La ban­quette per­met de ran­ger le sys­tème de son et les jouets, le haut des portes offre du ran­ge­ment pour la li­te­rie, le mo­dule de cui­sine se cache der­rière les portes de me­ri­sier. Tout le vo­lume ré­amé­na­gé est conçu afin de maxi­mi­ser les es­paces de ran­ge­ment.

WWW.ATELIERBARDA.COM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.