BIEN CHOI­SIR SA PLAQUE DE CUIS­SON

Decorhomme - - Sommaire -

Lorsque vient le temps de choi­sir une plaque de cuis­son, plu­sieurs mo­dèles s’offrent à nous. De nom­breux mythes ou idées pré­con­çues peuvent éga­le­ment nous in­fluen­cer quand vient le temps de faire un choix... Voi­ci donc quelques in­for­ma­tions pour vous ai­der à y voir plus clair...

LES PLAQUES À IN­DUC­TION

Ces der­nières an­nées, un nou­veau mo­dèle est ap­pa­ru sur le mar­ché : la plaque à in­duc­tion. Des bo­bines de cuivre, si­tuées sous la plaque, émettent un champ ma­gné­tique qui font s’en­tre­cho­quer les mo­lé­cules du chau­dron, c’est donc la base du chau­dron qui émet la cha­leur et non la sur­face de la plaque. La plaque reste ain­si conti­nuel­le­ment froide (ou tiède). Ce prin­cipe est donc idéal pour un net­toyage fa­cile (les dé­bor­de­ments ne brûlent pas puisque la plaque est froide) et éga­le­ment très sé­cu­ri­taire car la sur­face ne de­vient ja­mais chaude. De plus, les plaques à in­duc­tion per­mettent une ré­ponse très ra­pide aux com­mandes. On peut ain­si pas­ser d’une in­ten­si­té maxi­male à une in­ten­si­té mi­ni­male très ra­pi­de­ment et vice ver­sa. Cô­té de­si­gn, son style très dis­cret et épu­ré est très ap­pré­cié ! Ce­pen­dant, pour que le prin­cipe ma­gné­tique fonc­tionne, il faut uti­li­ser des chau­drons avec une base en fer, sur la­quelle un ai­mant col­le­rait. Les em­bal­lages de bat­te­ries de cui­sine in­diquent clai­re­ment si elles sont com­pa­tibles avec les plaques à in­duc­tion. Et si l’idée de vous ré­équi­per en chau­dron ne vous en­chante pas, sa­chez que plu­sieurs dé­taillants offrent une bat­te­rie de cui­sine adaptée à l’achat de ce type de plaque. Il est éga­le­ment pos­sible de l’in­té­grer à même le comp­toir pour avoir une hau­teur uni­forme. Tout comme pour la plaque ra­diante, il faut être pru­dent avec la sur­face fra­gile.

LES PLAQUES RADIANTES

Par­mi les mo­dèles of­ferts sur le mar­ché, on re­trouve la plaque ra­diante. Lisse et dis­po­nible en plu­sieurs gran­deurs et cou­leurs, elle offre un de­si­gn in­té­res­sant dans une cui­sine. Son fonc­tion­ne­ment est simple ; il s’agit d’une sur­face vi­tri­fiée sur la­quelle on re­trouve des cercles (zones de cuis­son), sous les­quels sont pla­cés des élé­ments ra­diants. Avec ce type d’ap­pa­reil, la cha­leur se dif­fuse à la ver­ti­cale, sans perte sur les cô­tés. Elle offre une bonne per­for­mance et est plus fa­cile d’en­tre­tien que les tra­di­tion­nels ser­pen­tins. Il faut ce­pen­dant uti­li­ser les bons pro­duits et faire un en­tre­tien ré­gu­lier. Mais at­ten­tion, la sur­face reste chaude très long­temps, il faut donc pa­tien­ter avant de la net­toyer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.