L’es­cale cu­li­naire ita­lienne dans le Vieux-Mon­tréal a un nou­veau look

Decorhomme - - Bonnes Adresses - PAR DA­NIEL ROL­LAND

On s’était fait dire que l’Épik est un res­tau­rant ita­lien sans pa­reil. Le temps d’une soi­rée, on a pu consta­ter que c’était en­core mieux que ce qu’on nous avait rap­por­té.

Der­rière la Ba­si­lique Notre-Dame ou presque, très bien si­tué rue Saint-Paul, l’Épik est un pe­tit com­plexe com­por­tant un hô­tel bou­tique de dix chambres et un res­tau­rant. Ma­thieu Poi­rier son di­rec­teur nous ac­cueille comme un hôte ex­quis. « Nous vou­lons re­flé­ter toutes les ré­gions de l’Ita­lie avec une pointe de mo­der­ni­té. Ce qui in­té­resse gran­de­ment notre chef Ga­mal Tan­tau­ry. » Je ne sais pas si c’est lui qui choi­sit aus­si le per­son­nel en salle, mes amis, mais lais­sez-moi vous dire que les deux ser­veurs qui étaient d’of­fice ce soir-là étaient dignes de fi­gu­rer en Une du Vo­gue­homme édi­tion ita­lienne. Je n’en dis pas plus, al­lez ju­ger vous-même. Sur­tout qu’outre une plas­tique à tom­ber par terre ils sont d’un pro­fes­sion­na­lisme à toute épreuve. C’est ain­si qu’on nous a fait dé­cou­vrir, outre un apé­ro très spé­cial mê­lant du pro­sec­co, un beau rouge tos­can, le Bol­ghe­ri, ha­bile mé­lange de ca­ber­net sau­vi­gnon, mer­lot et sy­rah. La table d’hôte est re­nou­ve­lée chaque se­maine.

Comme il fai­sait beau, nous sommes al­lés sur la ter­rasse ar­rière, com­plè­te­ment fer­mée. Par­fait si vous ame­nez votre amant en toute dis­cré­tion. Tous les mo­tifs sont bons pour s’y trou­ver. Cô­té dé­co in­té­rieure, c’est très de­si­gn avec de hautes ban­quettes co­lo­rées pour la salle ar­rière. À l’avant, quelques tables qui donnent une vue im­pre­nable sur St-Paul pour voir et être vu. Re­ve­nons au me­nu. Nous prîmes en guise d’en­trée, de la pieuvre et des boc­con­ci­ni nap­pés d’huile d’olive aux­quels suc­cé­da un jar­ret d’agneau, d’une ten­dre­té ex­quise qui apaise les vi­cis­si­tudes de l’exis­tence, ac­com­pa­gné d’un ri­sot­to aux fruits de mer cré­meux. Bra­vo le chef. Et au des­sert, des bo­mo­bo­li­ni, ces boules de pâtes su­crées pour les­quels vous vous ré­ga­le­rez. Com­plé­tez le tout avec un double ex­pres­so al­lon­gé et une lam­pée de sam­bu­ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.