NEW YORK / 56 LEO­NARD TRI­BE­CA : PAS DÉ­JÀ CONSTRUIT ET DÉ­JÀ UNE ÎCONE

Si l'on ne compte plus les gratte-ciels à New York, le 56 Leo­nard Tri­be­ca est un bâ­ti­ment qui ne laisse per­sonne insensible. Plus qu’un simple édi­fice en hau­teur, c’est un bi­jou ar­chi­tec­tu­ral au coeur du quar­tier new-yor­kais de Tri­be­ca.

Decorhomme - - Contents - PAR SÉ­BAS­TIEN THI­BERT

Conçu par les deux fa­meux ar­chi­tectes suisses Her­zog et De Meu­ron (à qui l'on doit no­tam­ment le Tate Mo­dern à Londres, l'Al­lianz Are­na à Mu­nich ou en­core le "Nid d'Oi­seau" des JO de Pe­kin), le gratte-ciel sur la Leo­nard St fas­cine au­tant par son de­si­gn unique que par son em­pla­ce­ment stra­té­gique en plein coeur du my­thique quar­tier de Tri­be­ca à Man­hat­tan. En quoi cette nou­velle créa­tion consti­tue-t-elle un bi­jou ar­chi­tec­tu­ral si par­ti­cu­lier ? Plus haut bâ­ti­ment éri­gé à Tri­be­ca, le gratte-ciel compte pas moins de 145 lo­ge­ments ré­par­tis sur 57 étages. L’en­goue­ment sus­ci­té par ce buil­ding à l’ar­chi­tec­ture in­so­lite est in­con­tes­table à l’image de cet ac­qué­reur qui a ache­té en jan­vier 2017 deux ap­par­te­ments pour une somme avoi­si­nant les 56 mil­lions de dol­lars. Le gratte-ciel se si­tue au croi­se­ment de Leo­nard Street et de Church street, en plein coeur du quar­tier de Tri­be­ca. L’une des spé­ci­fi­ci­tés ma­jeures de ce gratte-ciel est son sys­tème de rotation à l’aide de son axe central. Une fois en oeuvre, dif­fé­rents balcons font leur ap­pa­ri­tion à me­sure que le bâ­ti­ment tourne sur lui-même. Une autre par­ti­cu­la­ri­té du 56 Leo­nard est son ar­chi­tec­ture asy­mé­trique qui en fait une construc­tion unique en son genre et im­mé­dia­te­ment iden­ti­fiable par­mi les autres bâ­ti­ments de Man­hat­tan.

À l’en­trée du bâ­ti­ment se trouve une sculp­ture de l’ar­tiste Anish Ka­poor qui re­pré­sente une goutte ten­tant de s’im­mis­cer à l’in­té­rieur du gratte-ciel (dans le même es­prit que son oeuvre CloudGate à Chi­ca­go). Ce der­nier dis­pose d’un sta­tion­ne­ment

pri­vé ain­si que de plu­sieurs étages of­frant dif­fé­rents ser­vices (pis­cine, salle de confé­rence, bi­blio­thèque, salle de sport...). Au sein des neuf étages les plus hauts, pas moins de dix pen­thouses de sur­faces di­verses offrent une vue im­pre­nable sur la ville de New York. Par­faite syn­thèse entre un fu­tu­risme vi­sion­naire et un sen­ti­ment de chaos maî­tri­sé, ce gratte-ciel uti­lise dif­fé­rents ma­té­riaux comme le bé­ton et le verre pour l’ex­té­rieur et du marbre de Thas­sos en par­ti­cu­lier pour les ap­par­te­ments qui le com­posent. Que l’on soit sen­sible à sa forme si in­so­lite ou par­fai­te­ment ré­frac­taire à son de­si­gn «dé­struc­tu­ré», le moins que l’on puisse dire est que le 56 Leo­nard ne lais­se­ra per­sonne in­dif­fé­rent.Au mo­ment d’al­ler sous presse, l’édi­fice qui est en construc­tion se­rait ven­du à plus de 90 %.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.