CONDOS DIBER SUR LE PLA­TEAU MONT-ROYAL

Decorhomme - - Contents -

Bien que j’ha­bite Côte-des-Neiges, il ne se passe pas un week-end sans que je me rende sur le Pla­teau Mont-Royal pour y re­joindre des amis pour par­cou­rir ses bou­tiques ex­clu­sives et spé­cia­li­sées, ses ca­fés et pe­tits res­tos sym­pas ou ses dé­li­cieuses bou­lan­ge­ries-pâ­tis­se­ries­ge­ries pâ­tis­se­ries pour se su­crer le bec ! Par­fois,Par­fois c’est au dé­tour d’un coin de rue qu’on trouve son bon­heur pour y pas­ser quelques mo­ments agréables… Car c’est ça le Pla­teau, c’est se pro­me­ner à tra­vers les rues, re­gar­der les mai­sons cen­te­naires avec leurs pi­gnons et, dans cer­tains cas, leurs bay­win­dows, dé­ni­cher un com­merce à votre goût et se pro­cu­rer une bouffe par­ti­cu­lière dans les nom­breux éta­blis­se­ments. C’est le charme de ce quar­tier qui a été clas­sé par cer­tains mé­dias amé­ri­cains comme un des meilleurs en­droits en Amé­rique du Nord où il fait bon vivre… Sur la rue d’Iber­ville, entre Mont-Royal et Ma­rianne, donc sur le Pla­teau, SOHO Dé­ve­lop­pe­ment Ur­bain éri­ge­ra un nou­veau bâ­ti­ment to­ta­li­sant 21 condo­mi­niums de grande su­per­fi­cie en bé­ton. Plan­chers chauf­fants, fe­nes­tra- tion abon­dante, mur de bé­ton ap­pa­rent à l’in­té­rieur, etc., cela res­pi­re­ra le mo­derne à n’en pas dou­ter. Un de­si­gn ac­tuel et des ma­té­riaux de haute qua­li­té pour la cui­sine et la salle de bain com­plètent le tout…

« Nor­ma­le­ment,sur­leP­la­teau­les­con­dos­sont­pe­tits.Ave­cleDIBER,Ona donc­vou­lu­fai­re­quel­que­cho­se­de­dif­fé­ren­ten­cons­trui­san­tu­né­di­fi­cea­vec des­con­dos­plus­grands.Nou­sa­von­sé­cou­té­ce­que­les­gens­nous­di­sen­tà tra­vers­nos­dif­fé­rents­pro­jets,qu’ils­dé­si­rent­plusd’es­pace,que­ce­soit­plus aé­réet­ce­laaé­téen­ten­du­par­nos­pro­pre­sar­chi­tec­tes­quiont­tra­vailléen ce­sens », sou­ligne Éric Ca­me­ron, le di­rec­teur du mar­ke­ting chez SOHO Dé­ve­lop­pe­ment Ur­bain. Les di­men­sions va­rie­ront entre 1000 pi2 à 1493 pi2. Deux chambres à cou­cher, ou trois, cela est laissé au besoin de la per­sonne.

Le fu­tur pro­prié­taire au­ra l’em­bar­ras du choix : qua­torze uni­tés sur deux ni­veaux avec salle de bain et salle d’eau sé­pa­rées, 19 uni­tés avec mur de bé­ton ap­pa­rent à l’in­té­rieur, sept condos avec ter­rasse pri­vée sur le toit, tan­dis que chaque uni­té bé­né­fi­cie­ra de deux balcons. Il y au­ra donc beau­coup de clar­té dans ces uni­tés…

« Ce­qui­dif­fé­ren­cie­ce­pro­jet,c’est­la­tech­ni­quede construc­tio­nu­ti­li­sé.LeDIBER­se­ra­cons­trui­ta­ve­cun sys­tè­me­de­cof­fra­gei­so­lant.Tous­les­murs­del’im­meu­ble­se­ron­ten­bé­ton­cou­léde6pou­ce­se­né­pais­seu­re­ti­so­lédes2co­tés.Des­mur­sen­bé­ton­qui dé­bu­teau­sous­ter­rain­pour­se­ren­dre­jus­qu’au3e étage », pré­cise M. Ca­me­ron. En plus d’iso­ler ef­fi­ca­ce­ment votre lo­gis, ce type de construc­tion en bé­ton offre une per­for­mance éner­gé­tique maxi­mi­sée et une in­so­no­ri­sa­tion des murs pour une meilleure qua­li­té de vie… Vous n’en­ten­drez donc pas votre voi­sin chan­ter sous la douche ! Le plan­cher chauf­fant ap­pe­lé «Flex­therm», qui ré­duit la consom­ma­tion d’éner­gie jus­qu’à 28%, est une autre par­ti­cu­la­ri­té des

condos DIBER et on au­ra le contrôle de la cha­leur dans chaque pièce et ce, sans au­cune plinthe élec­trique. Et c’est très si­len­cieux en plus !

Main­te­nant, pour ce qui est de la cui­sine et de la salle de bain, on au­ra droit à des comp­toirs en quartz de pre­mière qua­li­té et à un de­si­gn contem­po­rain. Une cui­sine avec îlot in­cluant le la­va­bo et un vaste comp­toir pour, à la fois, pré­pa­rer de bons pe­tits plats ou s’ins­tal­ler pour cas­ser la croûte… Pour ce qui est des cé­ra­miques, celles-ci sont lais­sées à la dis­cré­tion du fu­tur co­pro­prié­taire qui se pro­non­ce­ra sur leur co­lo­ris et style di­rec­te­ment en bou­tique chez Cé­ra­miques TER­RA. « Lors­qu’il ré­ser­ve­so­nes­pace,le­client­pour­ra­ren­con­trer­nos­de­si­gners­pour­choi­sir­les­cou­leur­set les­tex­tu­res­se­lon­ses­goûts­pro­pres­pour­per­son­na­li­ser­son­con­do », in­dique Éric Ca­me­ron. Les teintes se­ront ain­si se­lon le choix et les ins­pi­ra­tions du client, qu’elles soient plus pâles, plus fon­cées ou en­core plus vives… Il en est de même pour le plan­cher de bois, alors qu’on vous pro­po­se­ra une vaste sé­lec­tion d’es­sences et de cou­leurs, à vous de sa­voir si vous pré­fé­rez un bois sombre et riche ou plus clair d’al­lure plus mo­derne ?

D’ailleurs, bien sûr, il y a des plans comme dans tout autre projet do­mi­ci­liaire du genre. Par contre, ceux-ci peuvent être mo­di­fiés. « Con­trai­re­men­tà d’au­tres­com­pa­gnies­qui­sont­seu­le­ment­des­pro­mo­teur­sim­mo­bi­lier,nous som­me­saus­siu­neen­tre­pri­seen­cons­truc­tion(EJPCons­truc­tionInc.),nous construi­sons­nous-mê­mes­nos­bâ­tisses », pour­suit Éric Ca­me­ron. « Ce­qui­veut di­re­que­no­sa­che­teurs­peu­ven­tren­con­trer­no­trear­chi­tec­teau­su­jetdes plan­se­ten­re­des­si­ne­ru­ne­par­ties’ils­le­dé­sirent,on­peu­tréa­mé­na­ge­rune piè­ce­pa­rexemple.C’es­tun­be­la­van­tage! » Et un der­nier point qui n’est pas à né­gli­ger non plus, on es­saie ici d’uti­li­ser le plus de ma­té­riaux qué­bé­cois que possible, le tout de pre­mière qua­li­té ce qui fait que « un­fort­pour­cen­ta­ge­de­s­élé­ments­quel’on­re­trou­veauDIBER Con­dos­sont­fa­bri­qué­sauQué­bec », dit le di­rec­teur du mar­ke­ting chez SOHO Dé­ve­lop­pe­ment Ur­bain, Éric Ca­me­ron.

Mal­gré la haute qua­li­té de construc­tion de ce projet, le prix des différentes uni­tés vous sur­pren­drons, et ils sont tous in­di­qués sur le site web de diber. PAR AN­DRÉ C. PAS­SIOUR LE DIBER ES­PACE DES VENTES : 4400, RUE D’IBER­VILLE, PLA­TEAU MONT-ROYAL. T. 514-951-7676 DIBERCONDO.COM .

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.