AR­CHI­TEC­TURE MICROCLIMAT FAIT RENAITRE UNE MAI­SON ABAN­DON­NÉE

Decorhomme - - Sommaire - PAR ÉTIENNE DUTIL

Au coeur de l’ar­ron­dis­se­ment Ro­se­mont-La Pe­tite-Pa­trie à Mon­tréal se trou­vait une pe­tite mai­son d’un étage aban­don­née de­puis plu­sieurs an­nées or­née de graf­fi­tis. Les nou­veaux pro­prié­taires ont vu en elle beau­coup de po­ten­tiel et ont dé­ci­dé de lit­té­ra­le­ment la trans­for­mer avec l’aide pré­cieuse de la firme d’ar­chi­tec­ture Microclimat.

Les clients, un couple avec deux jeunes en­fants, avaient re­mar­qué cette pro­prié­té, face à un parc de quar­tier, leur of­frant la pos­si­bi­li­té de construire à neuf dans Ro­se­mont, sec­teur pri­sé pour ses es­paces verts et sa vie de quar­tier. La fa­çade avant soi­gnée n’est qu’un avant-goût de ce que l’in­té­rieur de la Mai­son 1ère Ave­nue re­cèle.

Le bâ­ti­ment s’in­sère so­bre­ment le long de la 1re Ave­nue; sa fa­çade de brique, cou­leur an­thra­cite, est per­cée de quelques ou­ver­tures dis­crètes et d’une double en­trée, lé­gè­re­ment sur­éle­vée par rap­port à la rue. Cette dé­ni­vel­la­tion per­met d’éclai­rer un lo­ge­ment lo­ca­tif, en contre­bas, et de mo­du­ler l’es­pace de la cour. Dès la porte d’en­trée fran­chie, l’oeil est at­ti­ré vers l’ar­rière où cui­sine et aires de vie se pro­longent vers l’ex­té­rieur grâce à l’im­por­tante fe­nes­tra­tion de la fa­çade don­nant sur cour et à un comp­toir de cui­sine qui se pour­suit tout na­tu­rel­le­ment sur la terrasse at­te­nante. Cette terrasse est pro­té­gée des élé­ments par un vo­lume de cré­pi blanc, en porte-à-faux, qui ca­rac­té­rise la pa­roi ar­rière du bâ­ti­ment.

La cir­cu­la­tion d’un étage à l’autre se fait par un es­ca­lier cen­tral, ins­crit dans un es­pace double hau­teur; ce­lui-ci est ac­cen­tué par des garde-corps de verre qui laissent en­core mieux pé­né­trer la lu­mière du jour. L’amé­na­ge­ment in­té­rieur est mi­ni­ma­liste jouant sur le blanc des murs et pla­fonds, le bé­ton po­li des sols et les chaudes tex­tures des pan­neaux de bois qui re­vêtent le long mur cui­sine et l’es­ca­lier me­nant aux chambres.

Ce pe­tit bâ­ti­ment s’in­sère de ma­nière res­pec­tueuse, mais fran­che­ment contemporaine, dans un quar­tier tra­di­tion­nel de Mon­tréal. Le tra­vail des ar­chi­tectes s’ins­crit ici dans un mou­ve­ment de trans­for­ma­tion en dou­ceur du

tis­su ré­si­den­tiel, qui cor­res­pond dé­sor­mais à un dé­sir de pro­fi­ter au maxi­mum d’es­paces aé­rés et de lu­mière na­tu­relle. L’ha­bi­tat mont­réa­lais s’ouvre ain­si sur l’ex­té­rieur plu­tôt que de se re­fer­mer sur lui-même par crainte des élé­ments, tou­jours aus­si pré­sents mais mieux contrô­lés.

La fa­çade ar­rière de­vient donc par­ti­cu­liè­re­ment im­pres­sion­nante avec le mur qui semble conti­nuer in­fi­ni­ment. L’ex­té­rieur et l’in­té­rieur semblent fu­sion­ner, puisque l’im­mense fe­nes­tra­tion ho­ri­zon­tale laisse pé­né­trer toute la lu­mière na­tu­relle. Sans ou­blier le comp­toir de cui­sine qui se pro­longe sur la terrasse pour of­frir une cui­sine d’été.

À PRO­POSE D’AR­CHI­TEC­TURE MICROCLIMAT

Fon­dée en 2013, Microclimat est une jeune agence pour qui l’ar­chi­tec­ture et l’en­vi­ron­ne­ment dans le­quel elle s’ins­crit, se nour­rissent mu­tuel­le­ment. Re­mar­quée en juillet 2016 dans le cadre d’un re­por­tage de la re­vue Ca­na­dianAr­chi­tect, sur les jeunes firmes émer­gentes, Microclimat se voyait dé­cer­ner, en fé­vrier 2017, le Prix de la re­lève dans le cadre des Grands Prix du De­si­gn de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.