PRUNELLE.CA POUR UN MO­BI­LIER NON CONVENTIONNEL ET «VIN­TAGE» !

Decorhomme - - Sommaire - PAR AN­DRÉ C. PASSIOUR PRUNELLE.CA | 8493, BOUL. DÉCARIE, MON­TRÉAL (MÉ­TRO DE LA SAVANE). T. 514-905-9949 OU (SANS FRAIS DE PAR­TOUT AU QUÉ­BEC) 1 844 282-3744 WWW.PRUNELLE.CA.CA

Des lu­mi­naires, des so­fas, des fau­teuils, des tables de salle à dî­ner ou de sa­lon, des chaises de toutes sortes, des ta­pis, des bu­reaux et bien plus en­core, c’est ce qu’on re­trouve chez Prunelle.ca. Le tout dans un de­si­gn des an­nées 1950, ce­lui du style Bau­haus qui ne semble pas se dé­mo­der. Ce qui était une pas­sion per­son­nelle pour ce genre de mo­bi­lier s’est trans­for­mée, au fil du temps, en une en­tre­prise mon­tréa­laise flo­ris­sante de mo­bi­lier et d’ac­ces­soires re­pro­dui­sant cette fac­ture Bau­haus avec des ma­té­riaux de qua­li­té. De plus, jus­qu’au 23 juin, Prunelle.ca tient une vente d’en­tre­pôt, jus­qu’à 80% sur cer­tains items.

Ins­tal­lé de­puis six ans sur le bou­le­vard Décarie, Prunelle.ca compte 14 em­ployés en tout avec, en plus, un en­tre­pôt dans le secteur in­dus­triel de Ville Saint-Laurent.

«Ma pas­sion a tou­jours été le de­si­gn du mi­lieu du siècle. J’ai com­men­cé par col­lec­tion­ner des meubles et des ob­jets de cette pé­riode, ce qu’on ap­pelle du «vin­tage». Par la suite, nous avons dé­bu­té notre propre pro­duc­tion de meubles de ce style en nous as­su­rant de la qua­li­té du tra­vail des usines qui pro­duisent ces meubles. Nous vou­lions pro­po­ser quelque chose d’ex­clu­sif que l’on ne re­trouve pas ailleurs qu’en vé­ri­table «vin­tage» et donc, plus rare de nos jours», ex­plique Charles Kay, pro­prié­taire de Prunelle.ca qui a été fon­dé en 2003. C’est qu’au dé­but, il s’agis­sait bien de col­lec­tion­neurs de ces pièces et meubles. «On les col­lec­tion­nait nous-mêmes, mais on en ven­dait aus­si, mais c’était d’abord et avant tout nos propres meubles, on en connais­sait donc la qua­li­té et la va­leur parce qu’ils nous ap­par­te­naient», pour­suit M. Kay.

Le Bau­haus est re­con­nu pour ses formes ron­de­lettes, par­fois très co­lo­rées et écla­tantes, cha­toyantes même. Pour l’époque, il s’agis­sait d’un de­si­gn in­no­va­teur et mo­derne. «C’est pour­quoi il s’agence en­core très bien avec les styles d’au­jourd’hui», sou­ligne Charles Kay. Et les di­ri­geants de Prunelle.ca ont fait le choix d’of­frir plu­sieurs cou­leurs pour un même mor­ceau.

Mais pour­quoi avoir dé­ci­dé de se lan­cer dans ce de­si­gn par­ti­cu­lier plu­tôt qu’autre chose ? «Pen­dant des an­nées, ce qu’on ap­pelle des meubles et des pièces de dé­co­ra­tion «vin­tage» du mi­lieu du 20e siècle ont été très, très po­pu­laires au­près des col­lec­tion­neurs, pour­suit M. Kay. On al­lait sur la rue Am­herst, chez les bro­can­teurs, pour les re­cher­cher. Mal­heu­reu­se­ment, pour dif­fé­rentes rai­sons (le prix des loyers com­mer­ciaux d’une part, mais aus­si la de­mande in­ter­na­tio­nale pour ce type de meuble ori­gi­naux) ce type de com­merce a dé­cli­né et on n’en trouve presque plus main­te­nant et les prix ont ex­plo­sé. En pa­ral­lèle à ce­la, la de­mande est là et ce style ne se dé­mode pas. Il se­ra en­core là pour un bon mo­ment . Nous vou­lions, par contre, nous as­su­rer de la qua­li­té de ce qui se­ra pro­duit et d’un prix ac­ces­sible.» Charles Kay, lui-même, pro­cède à la re­cherche des ma­tières, des usines de fa­bri­ca­tion, etc. «Nous n’ai­mons pas suivre ce qui se fait. Il y a dé­jà des Struc­tube et des Ikea pour ceux qui le dé­si­rent, mais nous, nous of­frons d’autres styles, à des prix rai­son­nables compte te­nu du style et du de­si­gn», pour­suit M. Kay.

«J’ai­me­rais aux gens que nous sommes une en­tre­prise tout ce qui est de plus lo­cal, qui offre des idées fraîches et neuves. Nous in­vi­tons les gens de la ré­gion de Mon­tréal à ve­nir nous vi­si­ter. Lors­qu’ils viennent chez Prunelle.ca, les clients voient aus­si que c’est dif­fé­rent de ce qui est ven­du ailleurs et qu’il y a de la place pour ce type de style de mo­bi­lier», de dire Charles Kay.

Bien évi­dem­ment, il est pos­sible de faire sa re­cherche ou ses achats en ligne, sans se dé­pla­cer et pro­fi­ter ain­si des rabais consen­tis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.