CAR­DIO ET MUS­CU­LA­TION IN­COM­PA­TIBLES ?

Decorhomme - - Sommaire - PAR YANNICK LE­CLERC

De nom­breux spor­tifs pensent que tra­vailler son car­dio em­pêche de dé­ve­lop­per sa masse mus­cu­laire. Cer­tains vous di­ront qu’il ne faut sur­tout pas faire de car­dio si vous sou­hai­tez prendre du muscle ; d’autres vous af­fir­me­ront le contraire... C'est évi­dem­ment loin d'être aus­si simple !

TROP DE CAR­DIO, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

Avant tout, il est fon­da­men­tal de com­prendre ce à quoi cor­res­pond "trop de car­dio" ? Est-ce jog­ger plus de 30 mi­nutes par se­maine, jouer au foot pen­dant 1h30, suivre 3 cours de bo­dy at­tack de 45 mi­nutes, na­ger 5 fois dans la se­maine ?

En mus­cu­la­tion, pour at­teindre votre ob­jec­tif, vous de­vez les dé­fi­nir clai­re­ment. Ce­la vous per­met­tra d’orien­ter votre ali­men­ta­tion et vos en­traî­ne­ments. En ef­fet, il est rare de trou­ver des adeptes de mus­cu­la­tion — dont l’ob­jec­tif pre­mier est de prendre du muscle — réa­li­ser des en­traî­ne­ments car­dio de plu­sieurs heures et plu­sieurs fois par se­maine.

Si vous ren­con­trez une per­sonne s’en­traî­nant plu­sieurs heures par se­maine en car­dio (run­ning, na­ta­tion, vé­lo, etc) de fa­çon in­ten­sive, il est cer­tain que son but est de pré­pa­rer des ma­ra­thons, des trails ou en­core des Iron Man. Dans ce cas, la mus­cu­la­tion est un com­plé­ment à son ac­ti­vi­té prin­ci­pale. Elle lui sert pour sa pré­pa­ra­tion phy­sique, afin, par exemple, d'amé­lio­rer l’ef­fi­ca­ci­té de sa fou­lée et non pas dans l’unique but de "faire du muscle". C’est pour­quoi il est fon­da­men­tal de dé­fi­nir votre ob­jec­tif clai­re­ment : en fonc­tion de ce­la, faire "trop de car­dio" n'au­ra donc pas le même sens.

L'UTI­LI­Té DU CAR­DIO DANS LA PRISE DE MASSE

Ce­la ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire de car­dio quand on est en prise de masse. Au contraire, le car­dio est im­por­tant pour votre condi­tion phy­sique, votre ré­cu­pé­ra­tion, et votre ca­pa­ci­té à réa­li­ser des séances in­tenses et avec un nombre de sé­ries éle­vés.

De plus, il est mon­tré que le nombre de sé­ries est un fac­teur im­por­tant dans la prise de masse mus­cu­laire. Ain­si, vous pou­vez faire de 1 à 3 séances de car­dio en plus de vos en­traî­ne­ments de mus­cu­la­tion se­lon leur du­rée et leur in­ten­si­té (conti­nu, HIIT, cir­cuit, etc).

TOU­JOURS UNE QUES­TION D'ALI­MEN­TA­TION

Re­ve­nons-en à nos bi­ceps, main­te­nant. Même avec une grande ac­ti­vi­té car­dio et tant que votre ali­men­ta­tion est équi­li­brée et suf­fi­sante, il a été prou­vé que le car­dio ne vas pas dé­truire vos muscles. Votre corps uti­li­se­ra seule­ment les acides ami­nés cir­cu­lants.

Par contre, plus votre res­tric­tion ca­lo­rique est im­por­tante, plus votre masse mus­cu­laire va di­mi­nuer ; c’est pour­quoi votre ali­men­ta­tion doit être par­fai­te­ment adap­tée à vos ef­forts.

Alors sor­tez vos cal­cu­la­trices et as­su­rez-vous que vous consom­mez as­sez de ca­lo­ries lors de votre prise de masse si vous faites du car­dio et de la mus­cu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.