LES NOU­VELLES NORMES DE LA VILLE DE MONTRÉAL POUR VOTRE FOYER AU BOIS

Decorhomme - - Sommaire - PAR AN­DRé C. PASSIOUR PLUS D’IN­FOS : PÔELES ET FOYERS RO­SE­MONT, 2361 BOULEVARD RO­SE­MONT, MONTRéAL, QC H2G 1T9 T. 514-728-4318 WWW.PFR.CA

Dès le 1er oc­tobre 2018, à Montréal, l’uti­li­sa­tion d’ap­pa­reils ou foyers au bois se­ra in­ter­dite, sauf ceux fai­sant l’ob­jet d’une cer­ti­fi­ca­tion confir­mant qu’il n’émet pas plus de 2,5 g/h de par­ti­cules fines dans l’at­mo­sphère.

Nor­mand Ha­mel de Poêles et Foyers Ro­se­mont et spé­cia­liste dans le do­maine des éner­gies solides et li­quides de­puis 40 ans ré­pond aux in­ter­ro­ga­tions que vous pour­riez avoir à ce su­jet…

Quelle est la ré­ponse des ci­toyens à cette rè­gle­men­ta­tion qui in­ter­di­ra dans un an les poêles à bois à Montréal ? Comme les poêles et les foyers à bois de­vront avoir un taux d'émis­sion de 2,5 grammes et moins, nous re­ce­vons beau­coup d'ap­pels té­lé­pho­niques et de vi­sites à notre ma­ga­sin de ci­toyens in­quiet a ce chan­ge­ment sur­tout que cette rè­gle­men­ta­tion en­court un in­ves­tis­se­ment fi­nan­cier im­por­tant.

Les ap­pa­reils qui ne sont pas conformes doivent-ils être re­ti­rés ou im­mé­dia­te­ment rem­pla­cés? À par­tir du 1er oc­tobre 2018, les ap­pa­reils non conformes pour­ront uni­que­ment être uti­li­sés lors de panne de cou­rant de plus de 3 heures.

Quels sont les avan­tages de rem­pla­cer son poêle à bois pour un foyer au gaz? Un ap­pa­reil au gaz est très performant et son ins­tal­la­tion se jus­ti­fie. Nous avons des ap­pa­reils de haute tech­no­lo­gie pou­vant pro­duire pro­du un très fort ren­de­ment et qui peuvent fonc­tion­ner en cas de panne de cou­rant. De plus, le gaz ne de­mande au­cun ra­mo­nage et d'en­tre­po­sage de boi bois. Par contre, le gaz pro­pane né­ces­site une bon­bonne sur le ter­rain et une ré­gle­men­ta­tion mu­ni­ci­pale doit être res­pec­tée.

Quels sont les coûts re­liés à ce genre d'ins­tal­la­tion? Le coût d'une ins­tal­la­tion com­plète in­cluant l'ap­pa­reil, le rac­cor­de­ment par un plom­bier et la main d'oeuvre est entre 5000 $ et plus en fonc­tion du de­si­gn et de sa tech­no­lo­gie.

Quels sont les conseils à don­ner à ceux qui ont l'in­ten­tion de se conver­tir au gaz? Il faut bien s'as­su­rer que le ma­ga­sin pos­sède les li­cences conformes à la Ré­gie du Ba­ti­ment. De plus, chez Poêles et Foyers Ro­se­mont Inc nous dé­li­vrons un cer­ti­fi­cat de confor­mi­té pour les as­su­rances cou­vrant aus­si le tra­vail du plom­bier.

En qui concerne le rem­pla­ce­ment dans les condos, où en est le marché? Le rem­pla­ce­ment dans les condos est plus dif­fi­cile, car les conven­tions de condos de­mandent une en­tente ma­jo­ri­taire quant au rem­pla­ce­ment et sou­vent il est dif­fi­cile d'ar­ri­ver a une dé­ci­sion sa­tis­fai­sant les co­pro­prié­taires. De plus,

les mau­vaises installations non conformes à la ré­sis­tance au feu de 45 mi­nutes qui n'a pas été res­pec­té lors des re­cou­vre­ments de gy­proc au mo­ment de la construc­tion ap­portent des coûts sub­stan­tiels.

Quelles sont les op­tions pos­sibles pour ceux qui ne veulent pas se conver­tir au gaz? Le consom­ma­teur a le choix d'un ap­pa­reil élec­trique avec ca­pa­ci­té de 1500 Watts, mais ce type de foyer ne fonc­tionne pas en cas de panne élec­trique. On peut par­ler de feu vir­tuel et dé­co­ra­tif. Par­lez-nous de l'étha­nol? L'étha­nol est un com­bus­tible li­quide qui ne re­quiert au­cune che­mi­née. Tou­te­fois, il est très in­flam­mable et il faut le ma­ni­pu­ler avec soin. Les foyers à l'étha­nol doivent être cer­ti­fiés se­lon les normes ca­na­diennes. Il est bon de vé­ri­fier au­près de sa com­pa­gnie d'as­su­rance avant de se les pro­cu­rer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.