zoom sur l’acide hya­lu­ro­nique

L’acide hya­lu­ro­nique, pré­sent na­tu­rel­le­ment dans nos tis­sus, re­tient l’hy­dra­ta­tion dans la peau. Comme une éponge, ce corps gé­la­ti­neux peut ab­sor­ber jus­qu’à mille fois son poids! Plan rap­pro­ché sur cet in­gré­dient-clé, res­pon­sable entre autres de la souple

ELLE (Québec) - - Beauté - texte FRÉ­DÉ­RIQUE LALIBERTÉ

Dé­cou­vert à l’in­té­rieur d’un oeil de boeuf par un phar­ma­cien en 1934, c’est au dé­but des an­nées 2000 que l’acide hya­lu­ro­nique est de­ve­nu star de l’an­ti-âge. La der­ma­to­lo­gie l’a pro­po­sé en in­jec­tion, puis l’in­dus­trie cos­mé­tique l’a en­cap­su­lé dans une mo­lé­cule qu’elle a in­té­grée à ses pe­tits pots.

C’EST QUOI L’acide hya­lu­ro­nique est un consti­tuant ma­jeur du derme, sorte de «pis­cine cu­ta­née» où baignent les fi­bro­blastes (notre pe­tite usine in­terne de fa­bri­ca­tion de col­la­gène et d’élas­tine). Le ré­ser­voir d’eau que consti­tue l’acide hya­lu­ro­nique confère à la peau une ap­pa­rence jeune, pul­peuse et re­bon­die. En tant qu’in­gré­dient cos­mé­tique, il per­met aux tis­sus de conser­ver une hy­dra­ta­tion op­ti­male. Uti­li­sé de fa­çon ju­di­cieuse, cet ac­tif – qu’on qua­li­fie sou­vent d’agent de com­ble­ment – amé­liore la den­si­té de la peau.

POUR QUI Tous les types de peau peuvent bé­né­fi­cier des ver­tus hy­dra­tantes et re­pul­pantes de l’acide hya­lu­ro­nique. Tou­te­fois, les peaux sèches, qui se froissent plus ra­pi­de­ment que les grasses, ap­pré­cie­ront da­van­tage sa ca­pa­ci­té à com­bler les rides.

QUAND Les stocks na­tu­rels d’acide hya­lu­ro­nique com­mencent à di­mi­nuer gra­duel­le­ment dès la ving­taine. Si bien qu’à 50 ans en moyenne, notre ca­pi­tal n’est plus que de 50 %. Il est donc re­com­man­dé d’uti­li­ser quo­ti­dien­ne­ment un soin à base d’acide hya­lu­ro­nique dès qu’on res­sent le be­soin de re­cou­rir à un an­ti-âge, même à titre pré­ven­tif. C AI­GUILLES OU PE­TITS POTS? L’ef­fet d’une in­jec­tion d’acide hya­lu­ro­nique est évi­dem­ment plus pro­bant qu’un pe­tit pot qui en contient. Mais les ré­sul­tats sont éphé­mères. L’ap­pli­ca­tion d’un soin tous les jours offre des ré­sul­tats plus constants. On choi­sit une for­mule à base de mo­lé­cules non frac­tion­nées pour une hy­dra­ta­tion de sur­face et un ef­fet re­pul­pant. Pour un raf­fer­mis­se­ment de longue du­rée et une vi­sible re­dé­fi­ni­tion de l’ovale du vi­sage, les mo­lé­cules frac­tion­nées sont tout in­di­quées, puis­qu’elles pé­nètrent l’épi­derme et fa­vo­risent la ré­gé­né­ra­tion du stock na­tu­rel d’acide hya­lu­ro­nique.

Nous re­mer­cions ma­dame Ja­nie Le­lièvre, for­ma­trice na­tio­nale chez Lie­rac Pa­ris, pour son ai­mable col­la­bo­ra­tion.

Hy­dra Ge­nius peaux grasses, de L’Oréal Pa­ris (24 $). La tex­ture gé­li­fiée (un must, l’été) de ce soin com­bine trois acides hya­lu­ro­niques de dif­fé­rents poids mo­lé­cu­laires pour des ac­tions d’hy­dra­ta­tion tous azi­muts: en sur­face comme en pro­fon­deur.

Phy­sioLift yeux – rides, poches, cernes, d’Avène (43 $). Les mo­no-oli­go­mères d’acide hya­lu­ro­nique (dont la taille est idéale pour se fu­sion­ner à la peau) en­cou­ragent la syn­thèse na­tu­relle de l’acide hya­lu­ro­nique et conso­lident la struc­ture des tis­sus de sou­tien du vi­sage.

Crème ul­tra­ré­pa­ra­trice an­ti­marques Épi­thé­liale AH Duo, d’A-Der­ma (19 $). Ce soin mise sur trois ac­tifs (dont l’acide hya­lu­ro­nique), de fa­çon à sti­mu­ler la ca­pa­ci­té de re­nou­vel­le­ment et de ré­pa­ra­tion de l’épi­derme. Idéal pour amoin­drir l’ap­pa­rence des ci­ca­trices après une in­ter­ven­tion der­ma­to­lo­gique.

Masque su­prême an­ti-âge ab­so­lu Pre­mium, de Lie­rac (100 $). Un acide hya­lu­ro­nique, cal­qué sur ce­lui uti­li­sé en in­jec­tion, com­bi­né aux meilleurs in­gré­dients nour­ris­sants – dont le beurre de ka­ri­té –, ga­ran­tit un ef­fet pul­pant presque im­mé­diat.

Fluide an­ti­rides ré­gé­né­rant Pro-Cor­rect, de RoC (49 $). La tex­ture lé­gère de ce fluide com­bine l’ef­fi­ca­ci­té éprou­vée du ré­ti­nol et de l’acide hya­lu­ro­nique hy­dro­ly­sé, afin de lis­ser le grain de peau et d’uni­fier le teint.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.