Aux bons soins

ELLE (Québec) - - Cheveux -

Coup de coeur pour les nou­veaux trai­te­ments protecteurs ou ré­pa­ra­teurs of­ferts en sa­lon (Ola­plex; Bond Ul­tim8, de Ma­trix; pH-Bon­der, de Red­ken; Smart­bond et Pro Fi­ber, de L’Oréal Pro­fes­sion­nel; etc.), qui per­mettent de co­lo­rer ou dé­co­lo­rer la fibre ca­pil­laire sans l’as­sé­cher ni l’abî­mer. «Ces soins S.O.S. servent de bouée aux che­veux teints ou dé­co­lo­rés, avant, pen­dant et même après le trai­te­ment chi­mique, ré­vèle An­gèle Char­rette, di­rec­trice de l’édu­ca­tion et des évé­ne­ments pour Ma­trix Ca­na­da. Ça rend le tra­vail des co­lo­ristes bien plus fa­cile, tout en encourageant les clientes à oser da­van­tage, par exemple en pas­sant du brun au blond beau­coup plus ra­pi­de­ment et sans mettre à mal leur san­té ca­pil­laire.» On étale un peu de va­se­line sur nos oreilles, notre nuque et le pour­tour de notre vi­sage, en pre­nant soin de ne pas dé­bor­der sur la ra­cine des ca­he­veux. À l’aide d’un peigne fin, on sé­pare la che­ve­lure en quatre sec­tions égales: deux sur le de­vant de la tête et deux à l’ar­rière.

Mèche par mèche, on s’aide du bec ver­seur du conte­nant ap­pli­ca­teur pour bien re­cou­vrir de tein­ture chaque mèche de che­veux. On masse en­suite dou­ce­ment du bout des doigts, his­toire de ré­pandre la mix­ture comme il se doit.

Si on dé­sire don­ner des re­flets mul­ti­di­men­sion­nels à notre cou­leur, on met du co­lo­rant sur cer­taines mèches choi­sies au ha­sard une ving­taine de mi­nutes avant d’appliquer le reste de la tein­ture sur toute la che­ve­lure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.