NOUVEAU SUSPENSE À TI­ROIRS DE JOËL DI­CKER

ELLE (Québec) - - Culture - (Éd. de Fal­lois) DA­NIELLE LAURIN, chro­ni­queuse livres

Il y a six ans, Joël Di­cker a connu un suc­cès phé­no­mé­nal avec La­vé­ri­té surl’af­faire Har­ry Que­bert, son deuxième ro­man. Pri­mé par l’Aca­dé­mie fran­çaise, tra­duit dans une qua­ran­taine de langues, l’ou­vrage s’est ven­du à plus de trois mil­lions d’exem­plaires. Ins­pi­ré par ce suspense aux ac­cents lit­té­raires qui se passe dans le Maine, le réa­li­sa­teur fran­çais Jean-Jacques An­naud en a même ti­ré une sé­rie té­lé, tour­née au Qué­bec. Le jeune écri­vain suisse ré­itère avec LA DIS­PA­RI­TION DE STE­PHA­NIE MAILER, un livre rem­pli de suspense et de re­bon­dis­se­ments.

L’ac­tion se si­tue en 2014, en ban­lieue de New York, dans une pe­tite sta­tion bal­néaire des Hamp­tons nom­mée Or­phea. Ste­pha­nie Mailer est une jour­na­liste qui in­ves­tigue sur des meurtres com­mis vingt ans au­pa­ra­vant. Et comme le titre l’in­dique, elle va bien­tôt dis­pa­raître...

Quand le ro­man com­mence, elle dé­couvre qu’un homme a été accusé à tort des meurtres qui avaient ébran­lé toute la com­mu­nau­té d’Or­phea il y a bien des an­nées, et va voir un en­quê­teur pour l’en in­for­mer.

Stu­pé­fait, le po­li­cier dé­cide de re­prendre l’en­quête depuis le dé­but avec le col­lègue qui l’avait épau­lé à l’époque. Ils au­ront bien sûr plu­sieurs bâ­tons dans les roues.

L’au­teur mul­ti­plie les fausses pistes, de même que les sauts dans le temps. Et il change de nar­ra­teur constam­ment. À tout ce­la se su­per­posent plu­sieurs in­trigues: adul­tère, troubles fa­mi­liaux, cor­rup­tion, chan­tage... Pas fa­cile de s’y re­trou­ver au dé­but, mais on s’y fait.

Quelques temps morts par mo­ments, un lé­ger manque de nuances, mais plus on avance, plus on est hap­pé par cette his­toire où tous les per­son­nages sont liés d’une fa­çon ou d’une autre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.