ÉLOGE DU NA­TU­REL

Tu­to

ELLE (Québec) - - Tendances -

Le na­tu­rel su­bli­mé est de­ve­nu l’ob­ses­sion des icônes in­ter­na­tio­nales de la coif­fure, qui l’ont éle­vé au rang de nou­veau luxe. «Cette sai­son, on dé­sire des che­veux en san­té, ul­tra­brillants et em­preints de mou­ve­ment! La tex­ture ‘’sa­lie’’ et mate n’est plus au ren­dez-vous», confirme Alexandre Mes­sier, maître-coif­feur et co­lo­riste au sa­lon Mute. On s’ins­pire donc de sa tech­nique in­faillible pour réa­li­ser un long on­doyant, pile dans l’air du temps. ON SOU­LÈVE NOS RA­CINES avec de la mousse et on pro­tège nos lon­gueurs avec un soin ther­mo­pro­tec­teur. ON LISSE NOS CHE­VEUX au sé­choir en se ser­vant d’une brosse ronde de large dia­mètre. AVEC UN FER À FRISER d’au moins 2 pouces de dia­mètre, on on­dule de longues mèches, en évi­tant de par­faire les pointes. EN TOUCHE FI­NALE, on op­ti­mise le mou­ve­ment et l’éclat en dis­per­sant quelques gouttes de baume ou de sé­rum ca­pil­laire dans notre che­ve­lure, en in­sis­tant dou­ble­ment sur nos pointes. ELLE AIME Mousse bouf­fante et Nec­tar ther­mique, de Ké­ras­tase (43 $ et 24 $); Baume DD Nu­tri­fier Sé­rie Ex­pert, de L’Oréal Pro­fes­sion­nel (24 $); Sé­rum ex­tra-fort Frizz-Ease, de John Frie­da (15 $).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.