Les riches paient da­van­tage

Finance et Investissement - - NOUVELLES - Par Jean- Fran­çois Barbe

Aux États- Unis, les taxes et les im­pôts font l’ob­jet de com­bats po­li­tiques très durs. Tous les coups sont per­mis, y com­pris la pro­po­si­tion d’abo­lir le mi­nis­tère du Re­ve­nu ( l’In­ter­nal Re­ve­nue Ser­vice, ou IRS). En 2015, le res­pon­sable de l’IRS a sou­li­gné que le bud­get de son mi­nis­tère avait bais­sé de 1,2 G$ en cinq ans, son plus bas ni­veau de­puis 1998. Se­lon lui, cette di­mi­nu­tion avait en­traî­né une telle dé­gra­da­tion des ca­pa­ci­tés de re­cou­vre­ment et d’au­dit que les re­ve­nus fis­caux avaient chu­té de près de 8 G$ (http://ti­ny.cc/x5tm9x). Ce­la dit, les Amé­ri­cains les plus riches n’ont pas ti­ré toute la cou­ver­ture de leur cô­té. En ef­fet, le taux des 400 Amé­ri­cains les plus riches est pas­sé de 16,7 % en 2012 à 22,9 % à 2013, ce qui ren­verse la ten­dance à la baisse conti­nue qui s’im­po­sait de­puis la fin des an­nées 1990 (http://ti­ny.cc/2oum9x). L’éco­no­miste et chro­ni­queur Paul Krug­man en conclut que « les élec­tions ont des consé­quences » (http://ti­ny.cc/rium9x).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.