MRCC 2 : fuite ou loyau­té

Finance et Investissement - - DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES -

L’im­plan­ta­tion de la phase 2 du Mo­dèle de re­la­tion client­con­seiller (MRCC 2) ne de­vrait pas en­traî­ner la perte de clients, se­lon les consul­tants de PWC. Ce­la tien­drait à deux rai­sons. La pre­mière est que les ache­teurs de fonds com­muns de pla­ce­ment (FCP) se disent très sa­tis­faits de leurs conseillers – ce se­rait le cas de plus de 9 clients sur 10. La se­conde rai­son est la re­la­tion des clients de FCP avec leurs conseillers. Près d’un client de FCP sur cinq fait af­faire avec le même conseiller de­puis plus de 10 ans, d’après le son­dage de PWC (http://ti­ny. cc/68a48x). Un autre son­dage, com­man­di­té cette fois par Ad­vo­cis, va dans le même sens : trois clients sur quatre jugent que leur conseiller « vaut l’ar­gent que je lui paie » (http://ti­ny. cc/lcb48x). Ce­la dit, à par­tir de juillet, les clients com­men­ce­ront à re­ce­voir leurs pre­miers rap­ports an­nuels sur les frais et struc­tures de ré­mu­né­ra­tion de leurs conseillers ain­si que sur les ren­de­ments de leurs pro­duits d’in­ves­tis­se­ment. Ces clients se­ront- ils aus­si ac­com­mo­dants que ce que pré­voient PWC et Ad­vo­cis, ce re­grou­pe­ment ca­na­dien de 11 000 conseillers en ser­vices fi­nan­ciers ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.