PPC hausse la barre

Finance et Investissement - - PRODUITS ET ASSURANCE - Par Jean- Fran­çois Barbe

Le mar­ché de l’as­su­rance vie sans exi­gences mé­di­cales n’a ja­mais été aus­si concur­ren­tiel. Plan de pro­tec­tion du Ca­na­da (PPC) a haus­sé les li­mites de cou­ver­tures de son as­su­rance Vie Dif­fé­rée de 50 000 à 75 000 $ ; de Vie Dif­fé­rée Élite, de 250 000 à 350 000 $ ; de Vie Élite Sim­pli­fiée sans exa­men mé­di­cal, de 300 000 à 500 000 $ ; et de Vie Pré­fé­ren­tielle, de 500 000 $ à 1 M$. PPC a éga­le­ment mis en mar­ché un nou­veau pro­duit, Vie Ac­cep­ta­tion Ga­ran­tie, com­por­tant une pro­tec­tion al­lant jus­qu’à 25 000 $. Se pré­sen­tant comme « chef de file ca­na­dien » de l’as­su­rance vie à émis­sion sim­pli­fiée sans exi­gence mé­di­cale, PPC ajoute avoir élar­gi des ca­té­go­ries d’ad­mis­si­bi­li­té afin de cou­vrir « un plus grand éven­tail de pro­blèmes de san­té ou des styles de vie plus ris­qués ». PPC pré­cise qu’elle ne de­mande pas si une de­mande d’as­su­rance vie a dé­jà été re­fu­sée ou s’il y a dé­jà eu sur­prime. Les conseillers ne sont pas ou­bliés, puisque PPC a aug­men­té les com­mis­sions de pre­mière an­née. Elles passent de 35 à 40 % pour les tem­po­raires 10, 20 et 25 ans ; et de 45 à 50 % pour les tem­po­raires 100 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.