L’in­dus­trie de la drogue

Finance et Investissement - - ÉCONOMIE ET RECHERCHE - Par Jean- Fran­çois Barbe

Le chiffre d’af­faires du tra­fic de la drogue s’élè­ver ait à quelque 300 G$ US par an dans le monde. Ce­la se com­pare au PNB de pays émer­gents comme le Chi­li ou Sin­ga­pour. Jour­na­liste au pres­ti­gieux ma­ga­zine The Eco­no­mist, l’au­teur veut mon­trer que ce tra­fic n’est pas in­fluen­cé par la vio­lence de psy­cho­pathes, mais qu’il obéi­rait plu­tôt aux lois de n’im­porte quelle in­dus­trie d’une éco­no­mie de mar­ché. Ain­si, à l’ins­tar de Wal- Mart, les car­tels su­da­mé­ri­cains en­tendent contrô­ler la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment, ce qui ex­pli­que­rait pour­quoi les prix de la drogue sont stables. Les tra­fi­quants au­raient dé­ve­lop­pé des tech­niques avan­cées de mar­ke­ting et ils fran­chi­se­raient leurs opé­ra­tions comme le font les McDo­nald’s de ce monde. Ils uti­li­se­raient des tech­no­lo­gies de pointe comme le Dark Web, qui font bais­ser les prix des four­nis­seurs, à l’image de Ki­ji­ji et de CraigList. Ce­pen­dant, l’« in­dus­trie » de la drogue au­rait son ta­lon d’Achille : le taux de rou­le­ment très éle­vé de la maind’oeuvre. Tou­te­fois, les « centres d’em­plois » que sont les pri­sons per­mettent le re­nou­vel­le­ment ré­gu­lier des ef­fec­tifs. Afin d’af­fai­blir les car­tels, l’au­teur pro­pose de ré­for­mer le droit cri­mi­nel et de lé­ga­li­ser les pro­duits, comme l’ont fait cer­tains États amé­ri­cains pour la ma­ri­jua­na. Mais peut- on sin­cè­re­ment pen­ser à lé­ga­li­ser des drogues aus­si puis­santes que l’hé­roïne et la co­caïne ? Tom Wain­wright, Nar­co­no­mics: How to Run a Drug Car­tel, New York, Pu­blicAf­fairs, 2016, 288 p.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.