Plus riches grâce aux conseillers

Finance et Investissement - - DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES - Par Jean- Fran­çois Barbe

Plus de 10 ans après avoir com­men­cé à faire af­faire avec des conseillers, les plus de 60 ans sont en meilleure si­tua­tion fi­nan­cière que les têtes blanches et grises qui pré­fèrent se dé­brouiller seuls. Se­lon des cher­cheurs amé­ri­cains, cette conclu­sion, qui se base sur une des très rares études lon­gi­tu­di­nales ap­pli­quées à l’uni­vers des plus de 60 ans, s’ex­plique par l’in­fluence des conseillers. Es­sen­tiel­le­ment, ces der­niers ar­rivent à convaincre leurs clients de main­te­nir une pro­por­tion plus éle­vée d’ac­tions dans leur por­te­feuille (http://ti­nyurl.com/j3vmn8h). D’après une autre étude des mêmes cher­cheurs, les plus de 60 ans sont da­van­tage por­tés à consul­ter un conseiller lors­qu’ils sont en deuil de leur par­te­naire de vie (no­tam­ment parce qu’ils ne peuvent plus comp­ter sur les conseils du dé­funt). Dans ce contexte, les au­teurs sug­gèrent que les conseillers pour­raient mettre en va­leur leur rôle d’édu­ca­teurs en ma­tière de fi­nances per­son­nelles, car ces clients se­raient alors da­van­tage à l’écoute (http://ti­nyurl.com/jve7h­pa).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.