Dans la cible des ré­gu­la­teurs eu­ro­péens

Finance et Investissement - - NOUVELLES - Par Jean- Fran­çois Barbe

Les au­to­ri­tés de ré­gle­men­ta­tion eu­ro­péennes s’in­té­ressent de près aux fonds com­muns de pla­ce­ment qui se disent gé­rés de fa­çon ac­tive, mais qui se contentent de col­ler aux in­dices. Se­lon l’Au­to­ri­té eu­ro­péenne des mar­chés fi­nan­ciers ( AEMF), le pour­cen­tage de ces fonds pré­sen­tés faus­se­ment comme étant ac­tifs ( clo­set in­dex funds, en an­glais) s’éta­blit entre 5 % et 15 % des fonds dis­tri­bués en Eu­rope. L’en­quête de l’AEMF a por­té sur un échan­tillon de 2 600 fonds entre 2012 et 2014. L’AEMF, qui co­or­donne les me­sures prises par les au­to­ri­tés de sur­veillance des va­leurs mo­bi­lières des membres de l’Union eu­ro­péenne, juge que cette pra­tique nuit aux épar­gnants, car ces pro­duits ne cor­res­pondent pas aux pros­pec­tus. De plus, leurs frais sont plus éle­vés que ceux des fonds in­di­ciels, eux aus­si gé­rés de fa­çon pas­sive ( http:// ti­nyurl. com/ hvx­nyrz). Tou­te­fois, ces faux fonds ac­tifs en sont à leurs der­niers milles, en rai­son de la pu­bli­ci­té de plus en plus im­por­tante faite au­tour d’eux, se­lon le site bri­tan­nique In­ter­na­tio­nal Ad­vi­ser ( http://ti­nyurl. com/zt6khan). Le jour­nal The Irish Times si­gnale que les ré­gu­la­teurs de l’Ir­lande, du Royaume- Uni, du Da­ne­mark, de l’Al­le­magne, du Luxem­bourg et de la Suède sont en train d’étu­dier la ques­tion ( http://ti­nyurl. com/go27424).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.