DES­JAR­DINS Lan­ce­ment de FNB.

Le ré­seau des caisses ne se­ra pas sol­li­ci­té pour l’ins­tant.

Finance et Investissement - - LA UNE - PAR PIERRE THÉROUX FI

L’EN­GOUE­MENT DES IN­VES­tis­seurs pour les fonds né­go­ciés en Bourse ( FNB) pousse le Mou­ve­ment Des­jar­dins à lan­cer sa propre gamme de pa­niers de titres.

La co­opé­ra­tive fi­nan­cière a dé­po­sé, dé­but fé­vrier, un pros­pec­tus pro­vi­soire vi­sant l’émis­sion de neuf FNB. Quatre d’entre eux sont des FNB Des­jar­dins mul­ti­fac­teurs à vo­la­ti­li­té contrô­lée et quatre autres sont des FNB Des­jar­dins à re­ve­nu fixe ca­na­dien. Le FNB Des­jar­dins d’ac­tions pri­vi­lé­giées ca­na­diennes com­plète la gamme.

Des­jar­dins offre dé­jà des FNB de dif­fé­rents four­nis­seurs par l’in­ter­mé­diaire de sa firme de cour­tage Va­leurs mo­bi­lières Des­jar­dins et du cour­tier en ligne Dis­nat. Le ré­seau des caisses ne se­ra pas as­so­cié, dans un pre­mier temps, à la vente de FNB Des­jar­dins si le pros­pec­tus est ap­prou­vé par l’Au­to­ri­té des mar­chés fi­nan­ciers ( AMF). « La Loi n’au­to­rise pas ac­tuel­le­ment les caisses à né­go­cier des ac­tions en Bourse », pré­cise le porte-pa­role Ri­chard La­casse.

La dé­ci­sion de Des­jar­dins est lo­gique et té­moigne de la po­pu­la­ri­té gran­dis­sante des FNB, es­time Da­niel Straus, ana­lyste au Groupe de re­cherche et stra­té­gie sur les FNB de la Fi­nan­cière Banque Na­tio­nale. « C’est une ex­cel­lente oc­ca­sion d’affaires qui s’ins­crit dans une ten­dance d’offre sans cesse crois­sante de FNB », dit-il, en sou­li­gnant que les ac­tifs sous ges­tion en FNB au Ca­na­da at­teignent au­jourd’hui quelque 100 G $.

Après que plu­sieurs ru­meurs ont cou­ru à cet égard, la co­opé­ra­tive fi­nan­cière entre fi­na­le­ment dans une in­dus­trie dont la croi­sance ne se dé­ment pas, constate aus­si Yves Re­be­tez, di­rec­teur prin­ci­pal de la so­cié­té in­dé­pen­dante ETF in­sight, pré­ci­sant tou­te­fois que ce mar­ché est do­mi­né par quatre grands ac­teurs qui re­pré­sentent plus de 85 % des ac­tifs.

« Des­jar­dins ne de­vien­dra pas un joueur ma­jeur du jour au len­de­main. D’au­tant plus qu’elle se lance dans le do­maine des FNB mul­ti­fac­teurs smart bê­ta où les marges et les coûts sont plus éle­vés que pour les fonds gé­rés pas­si­ve­ment. C’est dans une zone où elle de­vra ri­va­li­ser avec des géants comme Van­guard et Bla­ckRock qui do­minent le mar­ché et pos­sèdent dé­jà des mil­liards d’ac­tifs sous ges­tion » , sou­ligne cet ex­pert dans la re­cherche et l’ana­lyse des FNB et des fonds à ca­pi­tal fixe.

Il se­ra donc dif­fi­cile pour les FNB Des­jar­dins d’être dans la mire des in­ves­tis­seurs, es­time Yves Re­be­tez. Mais, ajoute- t- il, la stra­té­gie de Des­jar­dins est sû­re­ment d’aug­men­ter son offre de pro­duits au­près de sa clien­tèle. « Vu la crois­sance des FNB, c’est im­por­tant d’avoir sa propre gamme. C’est un atout. Par­ti­cu­liè­re­ment dans le sec­teur des FNB à re­ve­nu fixe », constate-t-il.

Pour Des­jar­dins, c’est aus­si l’oc­ca­sion d’at­ti­rer de jeunes in­ves­tis­seurs qui sont par­mi les plus grands adeptes de FNB. « Les FNB sont at­trayants pour les jeunes, parce qu’ils re­cherchent des ins­tru­ments de pla­ce­ment à faible coût, moins chers que des fonds com­muns », constate Da­niel Straus.

Des­jar­dins s’ajoute à une de­mi- dou­zaine d’ins­ti­tu­tions qui sont de­ve­nues des four­nis­seurs de FNB de­puis le dé­but de l’an­née. On compte main­te­nant 24 ma­nu­fac­tu­riers de FNB au Ca­na­da.

Des­jar­dins Ges­tion in­ter­na­tio­nale d’ac­tifs ( DGIA) agi­ra à titre de ges­tion­naire et de conseiller en va­leurs des FNB Des­jar­dins. Au 31 dé­cembre 2016, les ac­tifs sous ges­tion de DGIA se chif­fraient à en­vi­ron 54 G $ CA. Cette fi­liale du Mou­ve­ment Des­jar­dins compte des caisses de re­traite, des fon­da­tions, des fi­du­cies, des ré­serves de so­cié­tés d’as­su­rance, des so­cié­tés et des fonds com­muns de pla­ce­ment par­mi ses clients.

Le pros­pec­tus pro­vi­soire vise le pla­ce­ment de parts des FNB sui­vants : FNB Des­jar­dins Ca­na­da mul­ti­fac­teurs à vo­la­ti­li­té contrô­lée, FNB Des­jar­dins États-Unis mul­ti­fac­teurs à vo­la­ti­li­té contrô­lée, FNB Des­jar­dins Mar­chés dé­ve­lop­pés ex- É.- U. ex- Ca­na­da mul­ti­fac­teurs à vo­la­ti­li­té contrô­lée, FNB Des­jar­dins Mar­chés émer­gents mul­ti­fac­teurs à vo­la­ti­li­té contrô­lée, FNB Des­jar­dins In­dice uni­vers obli­ga­tions ca­na­diennes, FNB Des­jar­dins In­dice obli­ga­tions ca­na­diennes à court terme, FNB Des­jar­dins In­dice obli­ga­tions ca­na­diennes de so­cié­tés éche­lon­nées 1-5 ans, FNB Des­jar­dins In­dice obli­ga­tions ca­na­diennes gou­ver­ne­men­tales éche­lon­nées 1- 5 ans, et FNB Des­jar­dins In­dice ac­tions pri­vi­lé­giées ca­na­diennes.

Des­jar­dins ne de­vien­dra pas un ac­teur ma­jeur du jour au len­de­main.

– Yves Re­be­tez

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.