L’im­pact du temps.

Le temps a une in­fluence sur l’im­pact du taux mar­gi­nal d’im­po­si­tion sur le ren­de­ment du REER.

Finance et Investissement - - LA UNE - * a. s.a., Pl.Fin., M.Fisc. et pré­sident fon­da­teur de confor fi­nan­ciers

la ques­tion de la per­ti­nence du REER est fré­quem­ment sou­le­vée. L’im­pact du taux mar­gi­nal d’im­po­si­tion, tant au mo­ment de la co­ti­sa­tion qu’au mo­ment du dé­cais­se­ment, sur le ren­de­ment réel­le­ment ga­gné, doit cer­tai­ne­ment être consi­dé­ré.

Ce­la dit, quel poids doit être ac­cor­dé à ces dif­fé­rents taux ? La ré­ponse dé­pen­dra no­tam­ment de la du­rée de dé­ten­tion du REER.

ANA­LYSE

Nous avons men­tion­né les taux mar­gi­naux d’im­po­si­tion. Tou­te­fois, on no­te­ra qu’il se­rait plus juste d’uti­li­ser les taux ef­fec­tifs mar­gi­naux d’im­po­si­tion ( TEMI) qui re­pré­sentent l’im­pact réel glo­bal du fait de tou­cher un reve- nu sup­plé­men­taire (1). Tou­te­fois, aux fins de l’ana­lyse, nous uti­li­se­rons des taux mar­gi­naux fixes de 30 %, 40 % et 50 %, sim­ple­ment afin d’illus­trer le concept.

Ima­gi­nons qu’une co­ti­sa­tion REER de 1 000 $ soit ef­fec­tuée cette an­née et qu’elle puisse être dé­duite à un taux de 50 %. L’ef­fort réel d’épargne, après dé­duc­tion, se­ra de 500 $. En uti­li­sant un ren­de­ment net de 5,00 %, dans une an­née, le solde REER se­ra égal à 1 050 $ . Ima­gi­nons en­suite qu’au bout d’une an­née, le mon­tant to­tal du REER ( 1 050 $) soit re­ti­ré et im­po­sé à un taux de 30 %, le solde du ret rait après im­pôts se­ra égal à 735 $ pour un ren­de­ment an­nuel i nter ne éga l à 47,00 % par rap­port à l’ef­fort d’épargne pré­ci­té de 500 $. Quand même !

Ima­gi­nons en­suite que cette co­ti­sa­tion ne soit pas re­ti­rée au bout d’une an­née, mais plu­tôt au bout de dix ans. La va­leur ac­cu­mu­lée du REER au bout de dix ans, tou­jours avec un ren­de­ment an­nuel de 5,00 %, se­ra égale à 1 628 $. En ef­fec­tuant un re­trait to­ta l de cet te somme tou­jours en uti l isant un taux d’im­po­si­tion de 30 % au re­trait, le solde net se­ra égal à 1 140 $ pour un ren­de­ment an­nuel in­terne de 8,59 %. Sur 30 ans on parle d’un ren­de­ment an­nuel in­terne de 6,18 %. On re­marque à quel point l’ef­fet du temps at­té­nue l’im­pact de la dif­fé­rence de taux d’im­po­si­tion à la co­ti­sa­tion et au re­trait.

Que se pas­se­rait- il si, au lieu de pro­fi­ter d’une baisse de taux d’im­po­si­tion entre le mo­ment de la co­ti­sa­tion et le mo­ment du re­trait, on était plu­tôt frap­pé par une hausse de ce taux d’im­po­sit ion ? Avec des taux de 30 % au mo­ment de la co­ti­sa­tion et de 50 % au mo­ment du re­trait, les ren­de­ments an­nuels in­ternes sur des pé­riodes d’une an­née et de dix an­nées se­raient res­pec­ti­ve­ment de -25 % et de 1,53 %. Sur 30 ans on parle d’un ren­de­ment an­nuel in­terne de 3,83 %

Sans sur­prise, à taux d’im­po­si­tion égal à la co­ti­sa­tion et au dé­cais­se­ment, il n’y a pas de dis­tor­sion du taux de ren­de­ment in­terne. — Mar­tin Du­pras

Le gra­phique ci- contre pré­sente, pour neuf com­bi­nai­sons de taux d’im­po­si­tion à la co­ti­sa­tion et au re­trait, l’évo­lu­tion du taux de ren­de­ment in­terne se­lon les du­rées de dé­ten­tion jus­qu’à une du­rée de 30 ans.

On re­marque que toutes les courbes convergent vers le 5,00 % de ren­de­ment no­mi­nal uti­li­sé dans l’ana­lyse. On re­marque éga­le­ment qu’on ne dis­tingue que sept courbes.

En fait, trois des courbes sont su­per­po­sées et sont des droites sur le ren­de­ment no­mi­nal. Il s’agit des courbes 50 %/ 50 %, 40 %/ 40 % et 30 %/ 30 %. Sans sur­prise, à taux d’im­po­si­tion égal à la co­ti­sa­tion et au dé­cais­se­ment, il n’y a pas de dis­tor­sion du taux de ren­de­ment in­terne.

La dif­fé­rence de taux d’im­po­si­tion à la co­ti­sa­tion et au re­trait au­ra un im­pact sur le taux de ren­de­ment in­terne, mais cet ef­fet tend à di­mi­nuer avec le temps de dé­ten­tion. 1. Voir les courbes La­fer­rière au www.cqff.com

Source : ConFor fi­nan­ciers inc.

MAR­TIN DU­PRAS*

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.