Le­çons des PCAA et des sub­primes

Finance et Investissement - - NOUVELLES -

Comment évi­ter la ré­pé­ti­tion d’une crise comme celle du pa­pier com­mer­cial ados­sé à des ac­tifs ( PCAA), qui a ébran­lé les fon­da­tions de la Caisse de dé­pôt et pla­ce­ment en 2007, ou celle des prêts hy­po­thé­caires à haut risque ( sub­primes), qui a dé­clen­ché la plus grave ré­ces­sion de­puis 1929 ? Se­lon des cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té de Chi­ca­go, les nou­veaux pro­duits fi­nan­ciers sont par­fois trop com­plexes pour être com­pris, même pour des mai­sons de cour­tage aguer­ries. Ces cher­cheurs jugent que des ré­gu­la­teurs spé­cia­li­sés de­vraient ap­prou­ver les nou­veaux pro­duits fi­nan­ciers, comme le fait la U. S. Food and Drug Ad­mi­nis­tra­tion pour tous les nou­veaux pro­duits ali­men­taires et phar­ma­ceu­tiques ( http://ti­ny. cc/ hv6­tiy). Les au­teurs du livre Back from the

Brink ( Uni­ver­si­ty of To­ron­to Press, 2016) avancent d’autres so­lu­tions. Ils pro­posent d’im­po­ser la règle du de­voir fi­du­ciaire des cour­tiers à l’en­semble des pro­duits fi­nan­ciers qu’ils dis­tri­buent. Ils pré­co­nisent aus­si le ren­for­ce­ment des ca­pa­ci­tés de sur­veillance de l’Or­ga­nisme ca­na­dien de ré­gle­men­ta­tion du com­merce des va­leurs mo­bi­lières ( ORCVM), no­tam­ment en sys­té­ma­ti­sant les vi­sites de clients mys­tère qui sou­haitent ache­ter des pro­duits fi­nan­ciers com­plexes au­près de cour­tiers. Les au­teurs de Back from the Brink pro­posent un der­nier rem­part : fa­vo­ri­ser la créa­tion de nou­velles agences de no­ta­tion afin de di­ver­si­fier les opi­nions sur des risques dif­fi­ciles à cer­ner.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.