Ventes di­rectes et in­dem­ni­sa­tion

Finance et Investissement - - PRODUITS ET ASSURANCE -

Une en­quête des au­to­ri­tés de ré­gle­men­ta­tion aus­tra­liennes ali­men­te­ra les cri­tiques de la vente di­recte en as­su­rance de per­sonnes. L’Aus­tra­lian Se­cu­ri­ties and In­vest­ments Com­mis­sion ( ASIC) a dé­cou­vert que les ré­seaux de vente di­recte sans re­pré­sen­tant sont les cham­pions des de­mandes d’in­dem­ni­sa­tion re­je­tées. Le taux de re­jet s’éta­blit à 12 % dans leur cas, com­pa­ra­ti­ve­ment à 7 % dans le cas des ré­seaux de dis­tri­bu­tion avec con­seil. Par ailleurs, l’ASIC sou­ligne de grandes dis­pa­ri­tés entre as­su­reurs : les taux de re­jet en as­su­rance vie se si­tuent entre 1 % et 13 % se­lon la com­pa­gnie d’as­su­rance. En as­su­rance in­va­li­di­té, les écarts sont énormes, at­tei­gnant jus­qu’à 37 % entre dif­fé­rents as­su­reurs ( https:// ti­nyurl. com/gu9xr­ra). Les conseillers sont au fait de ces écarts. Ce­la pour­rait ex­pli­quer pour­quoi les ré­seaux de conseillers ont de meilleurs scores en ma­tière de ré­cla­ma­tions que les ré­seaux de vente di­recte. L’or­ga­nisme pro­fes­sion­nel Life In­su­rance Cus­to­mer Group ( LICG) juge ain­si que l’en­quête de l’ASIC va­lide le mo­dèle de vente avec re­pré­sen­tants. « Les pro­ba­bi­li­tés de re­jet de ré­cla­ma­tions sont de 71 % plus éle­vées dans les ré­seaux de vente di­recte com­pa­ra­ti­ve­ment aux ré­seaux avec conseillers » , constate le LICG ( https:// ti­nyurl. com/ h7znnq5).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.