La fac­ture du ré­gu­la­teur : 960 $ par conseiller

Finance et Investissement - - DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES -

Les ca­bi­nets aus­tra­liens paie­ront 960 $ par an­née, et par conseiller, afin de fi­nan­cer les opé­ra­tions de l’or­ga­nisme de ré­gle­men­ta­tion Aus­tra­lian Se­cu­ri­ties and In­vest­ments Com­mis­sion ( ASIC), qui est l’équi­valent de l’Au­to­ri­té des mar­chés fi­nan­ciers (AMF). Ap­pe­lée ASIC Su­per­vi­so­ry Cost Re­co­ve­ry Le­vy Bill 2017, la loi adop­tée en juin pré­voit que les frais du ré­gu­la­teur se­ront ré­cu­pé­rés par des pré­lè­ve­ments an­nuels au­près des sec­teurs ré­gle­men­tés (https://ti­nyurl. com/y8uo4­frj). Se­lon une si­mu­la­tion ef­fec­tuée par l’ASIC, le sec­teur du con­seil re­met­tra 24 M$ par an au ré­gu­la­teur, ce qui re­pré­sente une somme de 960 $ par conseiller (https://ti­nyurl. com/yd42s8ua). Les as­so­cia­tions pro­fes­sion­nelles ont ex­pri­mé de pro­fondes in­quié­tudes. Dé­plo­rant l’uni­for­mi­té des pré­lè­ve­ments, la Fi­nan­cial Plan­ning As­so­cia­tion of Aus­tra­lia (FPA) au­rait sou­hai­té qu’ils soient mo­du­lés en fonc­tion de la taille des ca­bi­nets (https://ti­nyurl. com/ya6ep­weq). L’As­so­cia­tion of Fi­nan­cial Ad­vi­sers (AFA) es­time pour sa part que les pré­lè­ve­ments de­vraient s’ajus­ter en fonc­tion des com­por­te­ments des sec­teurs ré­gle­men­tés. Moins l’ASIC in­ter­vien­drait au­près des ca­bi­nets, plus les pré­lè­ve­ments de­vraient di­mi­nuer de fa­çon à fa­vo­ri­ser les com­por­te­ments po­si­tifs et la « co­ré­gle­men­ta­tion » (https://ti­nyurl. com/yab3dm­qa).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.